Blog suivi par 4 abonnés

Mai 68 : un homme, des traces, des tracts

  • Clap de fin pour Génériques ? A voir...

    Par
    Membres du CA de Génériques, saluons le travail d'utilité publique accompli pendant toutes ces années par l'association pionnière dans le travail d'histoire et de mémoire sur les migrations en France, sachant combiner démarche citoyenne au plus près des acteurs et démarche rigoureuse au plus près du travail scientifique. Nous répercutons ici le texte d'Amar Nafa, son directeur.
  • Guy Hennebelle, critique engagé, passeur du cinéma algérien (1941-2003)

    Par | 2 commentaires
    img-0038-1
    À l’occasion de l'hommage rendu à Guy Hennebelle et les 40 ans de Cinémaction, Monique Martineau-Hennebelle et Sébastien Layerle présenteront leur ouvrage. C’est aussi l’occasion de rappeler les entretiens réalisés dans le cadre de l'enquête Archicoop, avec Monique Martineau-Hennebelle sur son propre parcours et celui de son époux.
  • Hommage à Bernard Gentil, membre fondateur du Maghreb des Films par Gérard Vaugeoix

    Par
    L’association Le Maghreb des Films a été créée en 2009 avec les objectifs de promouvoir les cinématographies du Maghreb et leur diffusion auprès d’un large public ; et d’organiser des rencontres autour des films et débattre sur les questions de société qui traversent les populations des deux rives. Bernard Gentil en est le membre fondateur et Gérard Vaugeois, co-fondateur, lui rend ici un hommage.
  • L'Algérie au coeur : hommage à un ami perdu, Bernard Gentil (1941-2018)

    Par
    Polytechnicien atypique, il appartenait à une génération marquée par la guerre d'Algérie, pays qu'il découvre en 1961 lors d'un stage dans une SAS dans l'Oranais, puis il s'y installe en 1968 pendant 4 années. Il vivait comme un engagement, sa participation à l'aventure industrielle improbable du complexe d'El Hadjar. Engagement encore avec le Maghreb des Films ou l'association Mémoires SNS
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (35): de juin 68 à juin 69

    Par
    Les tracts de juin commencent par un Soutien à De Gaulle et la Défense de la République. Le PCF prône la poursuite du combat, l’UJCML, le soutien aux luttes du peuple. La grève de l’ORTF est à son comble. De nombreux tracts invitent aux élections : législatives, syndicales et au sein de l’Université. D’autres proposent des réformes pour la fac des sciences et l’organisation d’une université d’été.
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (34): Le mois de Mai récapitulé

    Par
    "La jeunesse en colère. Des sous. A bas les cadences infernales. 40 heures payées 48. Changer la vie donc transformer son mode d'emploi ! Le patron a besoin de toi, tu n’as pas besoins de lui. Laissons la peur du rouge aux bêtes à cornes." Le périodique Christiane récapitule, jour après jour, les évènements du mois de mai.
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (33): L'AURORE du 29 mai. Sortir du chaos…

    Par
    "La stagnation est totale. Pour sortir du chaos: les politiques à l'ouvrage." 1ère page du Journal l'AURORE du 29 mai. Mitterrand est à la Une. "Pompidou tente de renouer le dialogue universitaire et social…". Et dans "la boite à sel" illustrée de Robert Rocca: " Selon la philosophie gaullienne : le général c'est le verbe, le peuple le sujet, mais ce qu'on discute ces jours-ci, c'est l'attribut."
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (32): anticommunistes et antigaullistes

    Par
    Après le discours du général De Gaulle le 30 mai à la télévision, le Front National anticommuniste émet un tract qui le critique vivement : "En 7 minutes de spectacle télévisé on prétend effacer 10 années de mensonges, de trahisons, d’abandons et d’échecs…" Dans leur équation: de Gaulle, la subversion, et les communistes sont dans le même sac, en face : "les nationaux, tous les nationaux".
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (31): les communistes à l’assaut du pouvoir

    Par
    Au fil du mois de mai, une question émerge de plus en plus dans les rangs communistes : celle du renversement possible du pouvoir gaulliste. Malgré les conflits internes UECF, PCF et CGT veulent croire à la puissance de la révolution en cours. L’union des forces « au service du peuple » est perçue comme nécessaire…
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (30) Grenelle-Charléty, un 27 mai chaotique

    Par
    Le 27 mai, les négociations de Grenelle aboutissent à un "constat" rendu public. Mais les ouvriers votent la poursuite de la grève, même à Renault-Billancourt où Georges Séguy est conspué. Ce jour-là, un meeting a lieu au stade Charléty à Paris, organisé par l’UNEF avec le soutien du PSU, de la CFDT et de la FEN, en présence de Pierre Mendès France, mais en dehors des communistes et de la CGT.