On ne va pas pouvoir rire tout le temps [J11-12]

C’est parfois difficile de faire des choix. Celui de rire est dur à tenir tellement la situation est devenue catastrophique. Entre rire, colère et désespoir, on ne va quand même pas se laisser abattre, la révolte gronde.

Les premières à lutter, ce sont les infirmières qui continuent de raconter, alerter et subir des conditions de travail inadmissibles.
Ici, on apprend que les plus de 70 ans sont écartés des soins, que si des soignants sont Covid+ (infectés) ils ne doivent rester en arrêt que 2 ou 3 jours et revenir, même infectés. Les deux boîtes de masques FFP2 restantes sont périmées de puis six mois.

Réunion d'infirmières © Za Zaz

À l’hôpital Saint-Antoine, dialogue impossible avec la direction qui n’est pas là pour « se faire agresser par des gens [les infirmières] qui n’ont pas de respect pour ceux qui travaillent ! »

Hôpital Saint-Antoine, Paris 12e © Révolution permanente

Dans les couloirs, on cause un peu

infirmieres-1
infirmieres-2

Et quand on craque, on écrit au président
Les soldats ont des armes. Nous, on a des sacs poubelles. Les soldats ont des armes. Nous, on a des sacs poubelles.

Mr le président,
Nous sommes le 28 mars 2020, […] Permettez-moi de vous montrer à quoi nous en sommes réduites en ce beau jour de mars. Regardez bien la photo s’il vous plaît. J’ai 2 patients potentiellement atteints par ce virus et je viens de faire la toilette d’une dame de 104 ans, équipée d’une charlotte, d’un simple masque chirurgical (dont vous connaissez parfaitement l’inutilité puisque lors de votre dernier discours à Mulhouse vous aviez la chance de porter un masque FFP2 depuis longtemps introuvable en pharmacie y compris pour les professionnels de santé, alors que je doute fort que vous ayez été en contact direct avec les malades), de surchaussures et d’un SAC POUBELLE gracieusement fourni par l’établissement parce que les stocks de blouses sont en rupture.
Alors moi, aujourd’hui, j’ai envie de pleurer, parce que comme beaucoup de mes collègues j’ai dû me résigner à laisser mes enfants à mon ex-mari pour ne pas les contaminer, je ne les ai pas vus depuis 15 jours maintenant. Parce que j’ai transformé ma buanderie en sas de décontamination et que malgré ça je vis dans l’angoisse de contaminer mon conjoint. Parce que chaque jour je vais voir mes patients avec la crainte de contaminer les plus fragiles d’entre eux.
Monsieur le président, arrêtez vos discours de remerciements, c’est indécent. Quelle haute estime devez-vous avoir de vous-même pour imaginer une seule seconde qu’un simple merci de votre part suffira à nous faire oublier vos carences, ainsi que les gaz lacrymogènes dont vous nous aspergiez il n’y a pas si longtemps encore.
Arrêtez de nous promettre du matériel qu’on ne voit pas arriver.
Arrêtez de nous qualifier de héros. Un héros se sacrifie pour une cause. Je ne veux pas me sacrifier : en tout état de cause, c’est VOUS qui me sacrifiez.
Arrêtez de parler des soignants comme de bons petits soldats.

En psychiatrie, ce n’est pas mieux, comme le racontent Géraldine et Oriane, infirmières à Paris, dans le 2e épisode de la série « Paroles du terrain » de Bastamag !

Paroles du terrain © Bastamag !

Pendant qu'à l’extérieur, les salauds continuent de répandre leur peur haineuse.

surlaportevoisins

Et la réponse

reponse

Une autre

voisinsinfirmiere

Et l’inévitable, raconté sur Tétu

 © anonyme © anonyme

Il reste un peu d’espoir avec le 72e anniversaire des Gilets jaunes. Depuis leurs cages, ils ne lâchent toujours rien !

Acte 72 © Du jaune aux fenêtres Acte 72 © Du jaune aux fenêtres

lesrichesennemismortels

Acte 72 © Sophie Tissier

À propos, la compagnie Jolie môme a écrit de nouvelles paroles depuis le confinement. Elles ont tellement tourné sur le Net qu’ils ont perfectionné une 2e version. À ne pas rater également, un bel exercice de style.

Jolie Môme - Chansonnette révoltée © Compagnie Jolie môme

Allez, on se marre un peu, vite fait !

Kaamelott ressort des tiroirs

Kaamelott ressort des tiroirs © Za Zaz

My Corona by Chris Mann

My Corona © Chris Mann

Cantona a une idole

Déclaration d'amour © Eric Cantona

En ces temps de solitude, les « artistes » y vont tous de leur petit live avec des paroles plus nulles les unes que les autres. Lui au moins, il se tait !

Si tu te sens seule Pose ton téléphone © Cali

Mais revoir La belle verte est certainement plus approprié en ce triste dimanche de confinement.

La belle verte © Coline Serreau

PS : 

confinercolere


Revoir 
J1 - J2 - J3 - J4 - J5-6 - J7 - J8 - J9 - J10

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.