Son blog
29 abonnés Le blog de zoemalouvet
Voir tous
  • «Bon plan»: passe-droit pour violer

    Par
    Mon psy-violeur n’exécutera pas sa peine tant que la décision de la cassation n’aura pas été prise. Cela signifie qu’aujourd’hui encore, il exerce « tranquillou », sans bracelet électronique, dans le cabinet où il m’a violée.
  • Si j’avais su, je n’aurais pas porté plainte

    Par
    À la limite, la seule chose qui me porte un peu, c’est de me dire qu’en portant plainte, à force de procédures absurdes, du sens finira par apparaître et le juste naîtra de toute cette absurdité.
  • Lettre ouverte à mon psy-violeur (suite) 9

    Par
    «Tu vivais là, au milieu de mes pensées depuis plus de quatre ans, dans ce que tu avais laissé en friche, tu avais posé ton énorme fauteuil au milieu de mes blessures et tu t’y étais assis, un verre à la main, tu contemplais ton œuvre : mon chaos.»
  • Lettre ouverte à mon psy-violeur (suite) 8

    Par
    "Alors, cap ou pas cap, d’inscrire dans la loi que des relations sexuelles psy-patient, pendant la thérapie, relèvent d’un abus de confiance évident et doivent être considérées comme des viols ?"
  • Lettre ouverte à mon psy-violeur (suite) 7

    Par
    Tu vois, ce qui reste bien amer dans le fait que tu puisses encore exercer, c’est que finalement, ça me rend à moitié responsable de ta « bêtise ». Finalement, le problème ne serait ni ton incompétence ni ta perversion, mais le fait que ce soit moi qui me sois retrouvée là, devant toi. Comme si c’était juste « mal tombé ».