Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1672 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 juil. 2021

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

²tlalc-"Tenez les à leurs crimes", m'avez vous écrit, Monsieur @EmmanuelMacron

Vous m'avez écrit, Monsieur le Président (Emmanuel Macron), souvenez vous:...///... "C'est complexe, il faut être intelligent à ce sujet. Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez avant de vous en débarrasser aussi. Tenez les à leurs crimes". De qui parliez vous? Souvenez vous!... des entreprises de France... c'est bien sûr...

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                      INCROYABLE, MAIS VRAI!

Je demande à Cour des comptes de vérifier les comptes de l'Etat de plus près.

Comme suite aux échanges épistolaires 2017-2018-2019 entre le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, et moi, Alain Saiche, je demande à Monsieur Pierre Moscovici, Président de la Cour des comptes, de vérifier de plus près les comptes de l'Etat. En effet, de manière irréfutable et irréfragable, les entreprises ne payent aucune cotisation sociale de leur propre poche ou de leurs investissements pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, les indemnités Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc...

            PRÉSIDENTIELLE 2022.

                  LE FIL DU BLOG

          ET LE CHOC DES VÉRITÉS

        PAR LA CULTURE DE L'ESPRIT.

                    Bonjour La France, Françaises, Français.

                              Mise à jour au 18.08.2021

             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Lettre ouverte adressée à Monsieur Laurent Fabius, Premier Président de la Cour des comptes, avec copie à tous les Français, dont Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, Monsieur Bernard Sauvé, Président du Conseil d'État, et Monsieur Laurent Fabius, Président duConseil constitutionnel.

Bonjour Monsieur le Président de la Cour des comptes, Monsieur Emmanuel Macron, Monsieur Bernard Sauvé, Monsieur Laurent Fabius, Mesdames et Messieurs, Françaises, Français,

Cette lettre ouverte, qui vous est adressée par les réseaux sociaux, a pour but de demander à Monsieur Pierre Moscovici, Président de la Cour des comptes, de vérifier les comptes de l'État France, à partir des échanges épistolaires 2017-2018-2019, qui se sont déroulés entre le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, et moi.

Comme vous pourrez le constater en cours de lecture, les entreprises ne payent aucune cotisation sociale de leurs propres deniers et en investissements pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, les indemnités Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc...

En cette période de préparation à l'élection présidentielle 2022, du budget 2022 et de la réforme du financement des Retraites et autres financements sociaux, il y a donc lieu de revoir les comptes de l'État France pour arriver à un budget "à l'équilibre" dans le temps par vérification des comptes de l'État.

C'est ce que je demande de faire, en tant que citoyen et contribuable à Monsieur Pierre Moscovici, Président de la Cour des comptes.

En l'attente des résultats correctifs et rectificatifs qui s'imposeront, 

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la Cour des comptes, Monsieur Emmanuel Macron, Monsieur Bernard Sauvé, Monsieur Laurent Fabius, Mesdames et Messieurs, Française, Français, l'expression de ma considération distinguée.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.

                          ----------

Il y a deux manières de conquérir et asservir une nation: L'une par l'épée, l'autre par la dette.

La PENSEE DU JOUR et de ceux à venir: "Il y a deux manières de conquérir & asservir une nation. L'une est par l'épée. L'autre est par la dette". (John Adams, 1735-1826, deuxième président des Etats Unis).

La dette de la France était de 2 250 910 000 000 € au 10.11.2017, chiffres en cours de progression constante de 2 665 € par seconde. La BCE, planche à billets des banques, enrichit les Riches!

1- Prenez garde à  "La Vérité économique des affaires fiscales et sociales sortant du puits": Cliquez sur le lien N° 1 suivant:

** "La Vérité sortant du puits armée de son martinet pour châtier l’humanité".  

Tous les hommes et toutes les femmes politiques ont une sainte trouille de cette Vérité qui les dérange.

                                    ----------

Le sujet est brûlant. PLUS, MÊME,     

        IL EST EXPLOSIF!

Je vais vous le démontrer de manière magistrale incontestable en m'adressant directement à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République

Bonjour Monsieur le Président.

Sans changement de politique économique, Monsieur le Président, vous resterez sur le chemin du Dégagisme 2022.

Cette lettre ouverte a pour but de vous ramener à nos échanges épistolaire 2017-2018-2019, et en particulier sur la copie intégrale d'un passage de nos échanges, comme par exemple ce que vous m'avez écrit ci-après.

Copie intégrale du message.

.../... Vous m'avez écrit, le 06 août 2017 .../...
Copie intégrale du message:

Emmanuel Macron 

Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet?

La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré.

Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons. C'est toujours du vol. Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec.

Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parceque les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens? C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet.

Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi.

Tenez-les à leurs crimes.

*Le 21 Août 2018, vous m'avez recontacté: "Bonjour Alain, comment ça va? ... "Je suis de retour à Paris et mes réformes reprendront demain. Je voudrais vous demander quelque chose. Je vais relire votre article aujourd'hui mais je veux que vous me vendiez votre idée.

Puis, le 20 octobre 2018: "Bonjour Alain, comment vas tu? Votre demande est raisonnable et je vais le faire. Je vais m'asseoir et lire votre article et donner une copie à mes experts pour le lire aussi. Si cela ne vous dérange pas bien sûr. Je suis un homme raisonnable et il semble que les entreprises ne payent pas de charges sociales. Je résoudrai le problème en utilisant vos méthodes. Comment ça sonne?

Le 28 novembre 2018: "Je pense que nous pourrions faire une bonne équipe. Nous avons un intérêt commun à améliorer la France.

Le 9 décembre 2018: "Je vous ai dit que je le ferais. Ne t'inqiète pas.

Le 30 décembre 2018:..."J'ai pris en compte votre analyse. J'ai mis en oeuvre une mesure positive pour 2019 et continuerai de le faire. (NB: Cette mesure positive est celle d'organiser de grands débats que je réclamais à François Hollande et à tous les partis politiques depuis 2013, ainsi qu'à lui même depuis 2017). L'idée du Grand Débat est de "mon invention", pas de la sienne, contrairement à ce qui se dit.  

 Puis: "Je vais discuter plus en détail de vos idées avec mon équipe au début de la nouvelle année... Pardon, je vais répondre bientôt. ok?

Suivent d'autres échanges, puis, 

Le 26 janvier 2019:.. "Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou mon Premier Ministre pour en discuter. Voulez vous accepter? Je demanderai qu'une invitation vienne à vous pour discuter de vos projets. Puis je demander où envoyer l'invitation? E mail ou adresse ou quelque chose? 

-Pressentant  que le Président voulait "m'acheter", prendre la main pour me "bloquer" par la suite et le lui faire comprendre, je lui ai répondu:  "-A la Gendarmerie de St Vincent de Tyrosse, les Landes 40.

"Et ils sauront que c'est vous?

-Ils savent où j'habite, me téléphoneront pour me demander de passer la prendre où me l'apporteront s'ils ont du carburant...

"D'accord, merci. Je discuterai avec le Premier Ministre Philippe et je vous inviterai à discuter de votre stratégie et à voir ce qui peut être fait...///... J'ai reçu copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République.

Le 23 février 2019, après avoir reçu officiellement ma "Fiche à l'attention du Président de la République qui vous a été transmise par l'intermédiaire du Maire de St Vincent de Tyrosse et le Préfet des Landes, vous m'avez écrit:

"Je vous remercie. Cela facilitera beaucoup les choses. Merci d'avoir  fait ça... ///... puis, à nouveau: "Merci pour votre soutien et votre confiance en moi. Cela fait beaucoup. Il sera plus facile et mieux de pouvoir faire quelque chose avec votre proposition maintenant qu'elle est soumise. Merci beaucoup Alain.

Le 27 février 2019: ...///... "J'ai reçu une copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République...

Le 7 mars 2019: "Je répondrai dès que possible.

Le 8 mars 2019: "Nous discutons de votre proposition. Merci pour votre patience. 

Le 27 mars 2019: "Je vais répondre bientôt. Désolé...

*A ce jour, j'attends encore la suite que vous voudrez bien donner à vos écrits.

Actuellement, je constate tout simplement, Monsieur le Président, que vous ne prenez absolument pas le bon chemin pour relancer l'économie et apaiser les esprits.

Il appartient donc à chacun de vos compatriotes de se faire eux même une opinion, en fonction de la situation telle qu'ils la ressentent.

Honni soit qui mal y pense.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

                       ---

Vous venez de lire la copie intégrale du message de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, qui fait partie de ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

²éem-Voici ce que m'a écrit M @EmmanuelMacron, Président de la République française. ÉDITER  

                              -----

Vous venez de lire la copie intégrale du message de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, qui fait partie de ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

Vous pouvez remarquer, électrices et électeurs, que Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, reconnait de manière l'on ne peut plus explicite, que les entreprises ne payent aucune cotisation sociale pour financer financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc...

Bien enrtendu, sa reconnaissance explicite ne s'est pas passée du jour au lendemain, car nos échanges épistolaires ont été longs. Le Président avait bien insisté sur le fait que "je devais le convaincre".  

Au travers de cet article, à destination du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, c'est également et surtout pour vous que j'écris; pour vos enfants et tous les enfants de France nés et à naître.

Vous trouverez, ci après, quelques uns de mes articles sur les Arnaques aux cotisations sociales des entreprises. Elles ont été reconnues par le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, en personne, lors d'échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi. Vous en trouverez l'essentiel en cours de lecture. Il lui reste à présent à se remettre sur le bon chemin.

2- L'idéal intellectuel est de faire d'emblée le comparatif entre ce que m'a écrit ci-dessus le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, et la manière dont ont négocié les partenaires sociaux jusqu'à présent. Cliquez sur le lien N° 2 ci-après:

J'ajoute, pour plus de précisions, que ma  Gestion par la Méthode du Révisionnisme économique est auto-compatible avec la création d'un Revenu universel, de manière mathématique et indiscutable que je suis en mesure d'expliquer au Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, de vive voix, et de lui laisser les mains libres d'en négocier le teneur avec les partenaires sociaux et la population, au cours de son tour de France de la Campagne présidentielle 2022, et de véritables débats qui ne seraient, en aucun cas, des "soliloques sempiternels et lénifiants habituels.

                            ----------

3- Commençons par nous mettre dans l'ambiance et Cliquez sur le N° 3 ci-après:

A près lecture, vous pourrez vous faire une idée exacte de la situaion économique telle que bafouée outrageusement par le pouvoir poliqique en place.

                                     ----------

4- Après lecture, voyons ce qu'est la gestion par la Méthode du Révisionnisme économique que le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, m'avait demandé de lui "vendre" (sic)Cliquez sur le lien N° 4 ci-après:

La gestion par la Méthode su Révisionnisme économique est en outre, parfaitement adaptée à la mise en application d'une retraite par points et à la création d'un Revebu universel.

Je suis l'on ne peut plus disposé à l'expliquer de vive voix à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, s'il le désire.   

                                     ----------

5- Les économistes eux mêmes sont pris au piège des Arnaques aux cotisations sociales des entreprises! Cliquez sur le lien N° 5 ci-après;

Tous les économistes, même le Prix Nobel d'économie 2014, Monsieur Jean Tirole, ont déclaré "Forfait" pour expliquer le contraire de ce que j'ai écrit.

                                     ----------

6- Faudrait il à présent que le Président s'amuse à "jouer les "Madoff" avec l'héritage qui sera abandonné à tous les enfants et petits enfants de France? Cliquez sur le lien N° 6 suivant:

Le Président de la Rrépublique, "quoi qu'il en coûte", devra, à un moment ou à un autre, se rendre compte que la population Française n'est pas créancière de ses dénis en matière de gestion des affaitres de la France.  

                                     ----------

 7- Car n'oublions pas la "Marge de manoeuvre Macron", et le pacte de "responsabilité, qui a fait perdre 50 milliards aux contribuables! Cliquez sur le lien N° 7 ci-après:

Souvenez vous: Monsieur Emmanuel Macron était alors Secrétaire général adjoint à l'Élysée, chargé de l'économie, de 2012 à 2014, puis Ministre de l'économie, de 2014 à 2016, pour ensuite démissionner et fonder son parti "en marche", et... se faire élire Président de la République.

 Enfin, j'estime que de grands débats doivent s'inscrire dans la logique des choses à l'Assemblée nationale et au Sénat, à commencer par une enquête parlementaire sur "Qui paye effectivement, de des propres deniers,  pour financer les dépenses des Retraites, des Retraites complémentaires, du Chômage, de la Dépendance, etc, etc...?

                                     ---------

8- C'est pourquoi j'ai relancé le député Lionnel Causse, député de la 2è circonscription de StVincent de Tyrosse, ou je suis électeur, via le Maire de St Vincent de Tyrosse, pour initier une demande d'enquête sur les financements sociaux. Cliquez sur le lien N° 8 suivant: pour le découvrir:

Le député Causse n'a pas réagi à ma demande, ce qui démontre un laisser faire flagrant dans la gestion des affaires de la France au niveau parlementaire.

                                    ---------

9- Il y a pourtant une solution connue du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, pour devenir un bon Président et un véritable Homme d'Etat. Cliquez sur le N° 9 suivan:

 .²pr²°²²-Devenir Président de la République, avec un bon programme économique2 AVR. 2021 PAR ALAIN SAICHE

Il vous reste à présent à passer le reste du confinement et à téfléchir sainement et de manière mathématique et rationnelle à vous imprégner l'esprit de toutes les Arnaques organisées sur la gestion des cotisations sociales des entreprises et à vous préparer à voter en masse pour le candidat ou la candidate qui vous semblera le ou la meilleure.

                                     ----------

10- Mais la Cavalerie organisée au niveau de l'Union européenne avec le financement des Etats obligés de passer par les banques lobbies financées par la Banque centrale européenne (BCE) pose un véritable problème de fond. Cliquez sur le lien N° 10 ci après: 

 La Cavalerie par l'endettement sera fatale à l'Avenir de l'€urope imposée par les technocrates de Bruxelles à Nicolas Sarkozy pour faire voter par sa majorité présidentielle LE "NON" AU RÉFÉRENDUM DE 2005 EN "OUI" PARLEMENTAIRE!

Ainsi en ont décidé des politique: "Le peuple n'a rien à dire"

   Nul doute: vous serez ainsi fixé sur la manière dont la population, en son entièreté, se fait manipuler l'esprit.

                                     ----------

11- Pourtant, la réforme du financement des retraites est posible sans allongement de la durée du travail, telle qu'elle existe actuellement, de même que la création d'un Revenu universel!  Mon programme de relance de l'économie commerciale par la remise à plat des financements socaux "Eurêka-Bingo" le permettait. Je me tiens à la disposition du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, pour lui en expliquer le "Comment la mettre en application" à compter du 1er janvier 2022". 

Pour plus d'expliations, Cliquez sur le lien N° 11 ci-après:

Quelles peuvent être les pressions exercées sur le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, pour, contre la volonté et les Colères de la majorité de la population, dont celle exprimée dans les rues de France par les "Gilets jaunes" et la "Gifle " du Tour de France régalien,  pour que celui ci continue de vouloir appliquer sa politique économique et sociale mortifère par la force de la Matraque et du Menticide permanent?

Là est la bonne question à se poser!

De tout ce qui précède, il est impossible au président de la République, ainsi qu'aux technocrates de Bercy, de parler de Plan de relance par les investissements "Dette", dire que l'économie repart et que la croissance augmente, ce qui est complètement FAUX! Il ne peut y avoir croissance par la dette! Le PIB esr artificiellement "gonflé"  par des investissements "Dette".

En déduisant le montant de la dette du PIB, vous aurez le résultat exact du PIB.

Pourquoi continuer de mentir sur le sujet? 

Voilà pourquoi, Monsieur le Président du la Cour des comptes, je vous demande expressément de revoir dans ses détails cachés, je vous demande de faire vérifier les ciomptes de l'État France depuis l'année 2016.

Cela étant, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la Cour des comptes, l'expression de ma considération distinguée.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.  

                           ----------

Et, pour suivre l'actualité de tous les jours sur l'économie liée à la campagne présidentielle 2022, Cliquez sans retenue sur les liens ci-après:

LE FIL DU BLOG 

                                      -

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — International
Lula en tête, Bolsonaro résiste
Si Lula rassemble 48,4 % des voix au premier tour, Bolsonaro crée la surprise en dépassant les 43 %. La vigueur de l’extrême droite se retrouve aux élections législatives et des gouverneurs locaux qui se déroulaient aussi dimanche. Le mois de campagne qui reste s’annonce tendu.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost