Blog suivi par 240 abonnés

LE VEILLEUR

Journaliste (longsformats.com), auteur de "Ces 600 milliards qui manquent à la France" (Seuil, 2012), de "Corruption" (Seuil, 2014) et de "Résistance !" (Seuil, 2016)...
Paris - France
À propos du blog
Ésaïe 21:11-12 : Proclamation sur Douma. On me crie de Séïr : "Veilleur, où en est la nuit ? Veilleur, où en est la nuit ?" Le veilleur répond : "Le matin vient et de nouveau la nuit." Vous pouvez reproduire librement les contenus de ce blog, à condition de citer leur source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales.
  • La CGT à BAYARD PRESSE

    Par
  • LinkedIn

    Par
  • Cercle social Edgar Quinet

    Par
  • COGITO.TV

    Par
  • TWITTER

    Par | 1 commentaire
  • FACEBOOK

    Par
  • Notorious Anti-Semite Louis-Ferdinand Céline and the Jews Who Read Him

    Par
     GETTY IMAGESChronicler of Hopelessness: Céline having seen combat in World War I and being a clinician in poor areas around Paris does not excuse his having plagiarized snippets from “The Protocols of the Elders of Zion.”By Benjamin IvryFifty years after his death on July 1, 1961, French modernist author and ferocious anti-Semite Louis-Ferdinand Céline is still causing controversy. Last January, an attempt by France’s Ministry of Culture to “celebrate” Céline on this anniversary ran aground after noted Nazi hunter Serge Klarsfeld pointed out that Céline was not merely the author of such recognized landmarks of modern fiction as 1932’s “Journey to the End of the Night” and 1936’s “Death on the Installment Plan,” but also of three lengthy anti-Semitic tracts, published before and during World War II, that were, as author Pierre Assouline notes, “authentic calls to murder” Jews. Published August 23, 2011, issue of September 02, 2011.
  • "L’esprit du cerf", par Marie Opoczynski (lectures.revues.org)

    Par
  • Antoine Peillon et "l’esprit du cerf", par Marie Opoczynski

    Par
    Marie Opoczynski, « Antoine Peillon, L’esprit du cerf. La forêt au cœur de l’imaginaire occidental », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2011, mis en ligne le 05 juillet 2011, consulté le 23 août 2011. URL : http://lectures.revues.org/5976« Ré-enchanter l’humanité », tel est l’objectif de cet ouvrage. Car aujourd’hui, l’humanité a « sans doute atteint la limite de son expansion matérielle et de sa croissance mécanique. Une nouvelle alliance est nécessaire entre les hommes et le monde vivant. (…) Le geste de l’homme marque son environnement d’une empreinte de plus en plus profonde, surtout depuis que la Révolution industrielle lui a donné une grande puissance. (…) Une civilisation meurt, étouffée par l’entassement des marchandises et par overdose de pulsions sans désir. » Face à ce constat sans appel, Antoine Peillon, journaliste-historien, vise à faire prendre conscience de l’importance de la forêt dans notre imaginaire, et ce, depuis toujours. A partir de cet imaginaire forestier, il extrait des « leçons de vie ». Le concept d’« imaginaire » est privilégié, car c’est une clé de connaissance du « fond de la conscience » de nos sociétés (J. Le Goff
  • "Faut-il rééditer les pamphlets antisémites de Céline ?", par Gilles Heuré / "Télérama", 9 juin 2011

    Par
      A la fois écrivain majeur et antisémite virulent, Louis-Ferdinand Céline suscite toujours autant la polémique cinquante ans après sa mort. Ses écrits les plus haineux ont-ils droit de cité dans les librairies aux côtés de “Voyage au bout de la nuit” ou “Mort à crédit” ? La question n'a pas fini de diviser... Le délire, justement, est souvent invoqué pour justifier Céline, emporté par son style, une suite ravageuse de trouvailles et de formules langagières. Pourtant, après-guerre, Céline continue à adjurer, à éructer, à vomir et à soupirer, ne cessant de déverser sa haine que pour gémir sur son sort de victime expiatoire.