AutreConfinement

Sociologue

Paris - France

Sa biographie
Ce projet est porté par Léa Mestdagh, sociologue - chercheuse associée au Cerlis, qui pourra être rejointe par des collègues sociologues. Il s'agit d'un projet indépendant, qui n'a pas vocation à être l'objet d'une exploitation autre que la publication anonyme des témoignages en ligne.
Son blog
13 abonnés Le blog de AutreConfinement
  • 7 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Journal 6

    Par
    Je me retrouve seule dans la maison de mon enfance, dans la maison du bonheur, des rires et des jeux. Je me confine dans ma douleur et mes souvenirs. Je n’ai pas besoin de parler, sauf à elle. La maison est grande ainsi que le jardin. Ma seule compagne est la petite chatte qui lui faisait des câlins quand je n’étais pas là. Elle me suit partout.
  • Journal 5

    Par
    Trois fois. Mon père a enlevé et remis son habit de travail trois fois. Des grosses et lourdes chaussures de maçon et un pantalon tâché de mortier comme s’il avait pataugé dedans. Personne n’est d’accord pour dire s’il peut continuer de travailler ou non...
  • Journal 4

    Par
    Puis vient le confinement. Mon frère est dispensé de se rendre à l'ESAT et mis au chômage partiel. Pour ma part, je ne passe plus qu'une fois dans la semaine pour lui apporter des courses, faire son ménage et également discuter un peu. Je l'appelle chaque jour et nous mettons en place des appels visio. Mais à partir de la semaine dernière, je le vois aller de plus en plus mal...
  • Journal 3

    Par
    Nous devons tous faire nos cours et rendre nos devoirs par mail. Nous n'avons qu'un ordinateur pour tout le monde et pas d'imprimante. Plusieurs fois par semaine, ma mère ou moi retrouvons une voisine pour récupérer une partie des cours pour mes frères. Ma sœur s'arrange avec une amie de son lycée. Nous alternons les moments sur l'ordinateur entre nous tous...
  • Journal 2

    Par
    Je travaille dans le transport routier depuis un peu plus de 15 ans. Une partie de mes collègues est en chômage partiel, suite aux fermetures d'entreprises dans plusieurs secteurs. Je continue mon travail avec d'autres collègues. Nous n'avons ni masques, ni gel nettoyant, ni gants, ni rien. Nos véhicules et notre matériel ne sont pas désinfectés...