Blog suivi par 63 abonnés

Du capital aux traumatismes du travail

Conseiller social - Débatteur, auteur, conférencier
SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON - France
À propos du blog
Attentif aux traumatismes du travail, que d'autres appellent risques psychosociaux, violences, burn-out, harcèlement, troubles musculo-squelettiques, etc, je me suis attaché à en rechercher les causes. Il apparaît nettement que le système économique est à l'origine de tous ces maux du travail. Deux axes majeurs les entretiennent; l'intensification et le management. Si l'on observe effectivement les conséquences de la financiarisation de l'économie sur le monde du travail effectivement nous retrouvons tous les traumatismes cités ci-dessus. L'entreprise est devenue un outil de spéculation devant produire un rendement et les cadres sont devenus des outils de gestion pour contrôler le travail et non pour l'aider. A partir de ces constats j’écris et j'élargie souvent mon propos à la gestion politique du pays qui est grandement complice de cet état de fait.
  • 600 milliards de fraudes fiscales, encouragées par LREM !

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Si Le Régime d'Emmanuel Macron (LREM) est reconnu comme le régime des riches, ce n’est pas seulement pour avoir supprimé l’ISF, c’est aussi pour favoriser la tricherie dans tous les domaines. Imposer le secret des affaires, entraver le travail des journalistes d’investigation, empêcher le Parquet National Financier de travailler et aujourd'hui, c’est Dupont-Moretti qui est à la manœuvre.
  • Les traumatismes psychosociaux au travail, en deux dimensions.

    Par
    Il n’est pas question dans cet article, de remettre en cause les six dimensions des risques psychosociaux expertisées par le Collège de Michel Gollac en 2009. Elles restent tout à fait d’actualité. Mais la prévention des traumatismes qu’elles engendrent reste à l’état de leurre. La prévention des risques psychosociaux est un vaste marché superficiel qui prospère sans exigence de résultat.
  • La guerre des vaccins: un enjeu démocratique

    Par | 1 recommandé
    Au pouvoir bancaire explosant à la face du monde en 2007/2008, aux accords de « libre-échange » supprimant les réglementations nationales et le pouvoir des États, s'ajoute en 2020, la tutelle de l'industrie pharmaceutique sur la santé des populations. Toutes ces conquêtes du néolibéralisme installent progressivement l’autoritarisme, voire le totalitarisme. La démocratie est en danger.
  • Le préfet Lallement mis KO par le poête Apollinaire

    Par | 2 commentaires | 12 recommandés
    Le décalé préfet Lallement présente ses excuses pour son écart insultant vis à vis des victimes hospitalisées du COVID-19. Mais Guillaume Apollinaire n'as pas apprécié et reprend une strophe de "La Chanson du Mal-Aimé" dans "La réponse des Cosaques Zaporogues au sultan de Constantinople", une réponse me semble t-il adaptée à la circonstance.
  • La classe des riches ne comprend pas la nécessité de redistribuer des richesses

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Le sociologue Alain Touraine affirme que pour exister sociologiquement, une classe doit posséder une conscience de classe. Or si cette conscience de classe ne résulte plus d’un sentiment d’appartenance, elle doit naître d’un sentiment d’opposition à l’autre classe tout simplement parce l’autre classe ne comprend pas la nécessité de redistribuer des richesses.
  • Ces enfoirés de libre-échangistes qui nous gouvernent !

    Par | 4 commentaires | 11 recommandés
    Chômage, précarité, pauvreté, Inégalités sociales, mal bouffe, pollution. Tels sont quelques résultats de nos gouvernants depuis 40 ans. Ils vantent le libre-échange comme seul moyen de gérer l’économie. Ce sont des menteurs, manipulateurs, des tricheurs, des usurpateurs, en clair, ce sont des enfoirés ! Ne restez pas seulement devant votre petit écran. Prenez le temps de lire et de transmettre.
  • Les élus sont-ils devenus des nains de jardins de la pelouse bancaire ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    J’avais écris cet article le 30 août 2015 sous te titre: « A ces élus qui décapitent la démocratie ! ». Plus de trois ans après, les éléments sont confortés par la révolte des gilets jaunes, du moins dans ce que cette révolte à de meilleur, c’est à dire un vibrant appel contre les inégalités et pour une démocratie réelle. Le pire ne doit pas être à venir !
  • L’assistanat des riches nous coûte un « pognon de dingue » !

    Par | 4 commentaires | 18 recommandés
    Une fois n’est pas coutume, j’emprunte ce titre à Jean Gadrey professeur honoraire d’économie. Prenons les choses sous un autre angle. Les riches coûtent à la nation un pognon de dingue de plus de 300 milliards par an, alors que l’ensemble des aides sociales est chiffré à 70 milliards. Les choix politiques de ces 40 dernières années sont à l’origine de cela. Il est temps de changer de cap.
  • Mamoudou Gassama, un éclair dans la nuit des clandestins.

    Par | 3 recommandés
    J’ai été impressionné comme beaucoup par le geste de ce Malien qui n’a pas réfléchi une seconde pour aller sauver la vie de cet enfant pendu à un balcon d’un quatrième étage. Cela me donne désormais un point commun avec le Président de la République. La reconnaissance ! Mais :
  • Ali Baba et les CAC 40 voleurs !

    Par | 2 recommandés
    Quel qualificatif employer pour justifier le holdup du patrimoine de ceux qui n’ont rien et/ou qui ne sont rien aux yeux du Président Macron. Il mériterait le surnom d'Ali Baba. Son sésame est son élection présidentielle; sa caverne est la République; mais, malheureusement, les voleurs amplifient leur trésor !