Elena Mangusta

Paris - France

Son blog
4 abonnés Le blog de Mangusta
  • 9 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Réaction au terrorisme islamiste, ça y est on y est

    Par
    Depuis le temps que ça couvait... 6 ans d'attentats meurtriers, des centaines de morts, de blessés, de mutilés, de handicapés à vie, de veufs et d'orphelins au nom d'Allah. 6 ans que les sbires de Daesh cherchaient la limite, celle où un peuple n'accepte plus de se laisser massacrer en répondant par des fleurs, des bougies et des nounours.
  • Antisémitisme, la guerre des tribunes

    Par
    Faut-il sous-estimer à ce point nos concitoyens musulmans et penser qu'ils sont incapables de recul et d'intelligence vis à vis de leurs textes sacrés, incapables de sortir d'une logique communautaire, incapables d'être laïques et républicains, incapables de dénoncer les institutionnels qui les représentent si mal, les infantiliser encore et toujours ?
  • R. Diallo et l'antiracisme politique : défense des droits ou commerce communautaire ?

    Par
    diallo-onu
    Rokhaya Diallo expliquait récemment que son « terrain, c'est la politique ». Cette phrase anodine au détour d'un tweet donne toute la mesure d'une démarche antiraciste qui se démarque d'une approche du respect des droits pour se focaliser sur le lobbying politique en faveur d'une minorité sans se soucier d'aspects légaux ou constitutionnels. Un article passionnant de Sabrina Maurice
  • Macron, fils aîné de l'Eglise. "Putain, quatre ans"!

    Par
    Je vous pose la question, Monsieur Le Président, combien de temps encore allez-vous ignorer la majorité des citoyens laïques de ce pays, athées, croyants, agnostiques, en leur imposant un gloubi boulga de catéchumène, à longueur de discours et d'interview ?
  • "Résistance", chiche, Monsieur Le président !

    Par
    Oui, il faut résister. C'est ce que nous retiendrons de l'homme à qui le pays vient de rendre un hommage national. Il nous appelle tous au devoir, vous, comme président de la République française, comme nous, simple citoyens.