Evelyne Sagnes

Littérature et Cie

Alpes de Haute-Provence - France

Ses éditions
  • suivie par 400 abonnés Des livres et nous
Voir tous
  • Édition Des livres et nous

    Erin Hortle aux éditions Dalva

    Par
    Une nouvelle maison d'édition, Dalva, consacrée aux autrices contemporaines et principalement étrangères. Le premier roman d' Erin Hortle (traduit par Valentine Leÿs) L'OCTOPUS ET MOI. Un roman qui sort complètement des sentiers battus, parle de nature et d’écologie, de féminisme, d’amour, de quête de soi et du monde. Porté par une écriture puissante et protéiforme (traduction Valentine Leÿs )
  • Édition Des livres et nous

    Jean-Michel Espitallier, La Première année

    Par
    « Ce livre est le récit de la mort de Marina, ma compagne, survenue le 3 février 2015, puis le journal de ma première année de deuil. » Comment vivre "l'hyperprésence de l'absence" ? Comment revenir à la vie ? Un livre où l'écriture, magnifique, est à la fois le recours et le but ultime. Editions Inculte, 2018 et 2021 (Poche)
  • Édition Des livres et nous

    Watson Charles, Le ciel sans boussole

    Par
    Un roman fort, à la langue précise, savoureuse et inventive. Un personnage inoubliable, qui malgré les difficultés de sa vie en Haïti, se relève et avance. Le regard lucide et attentif de l’auteur sur son île natale.
  • Édition Des livres et nous

    Lenka Horňáková-Civade, La Symphonie du Nouveau monde

    Par
    L'Histoire de l'Europe pendant la Seconde guerre. Entre Tchécoslovaquie et France. Des femmes simples et fortes, des personnages réels ou fictifs, une plongée dans le quotidien, l’écriture littéraire qui transforme en restant fidèle, ce roman est dans la lignée des précédents livres de Lenka Horňaková-Civade. Alma Éditeur, 2019
  • Édition Des livres et nous

    Isabelle Flaten, La Folie de ma mère

    Par
    La déclaration d’amour à la fois douloureuse et bouleversante d’une fille à sa mère, avec la distance juste d'une belle écriture. La narratrice adresse à sa mère, après sa mort, le récit de leur vie que la folie maternelle a rendu chaotique. (Le Nouvel Attila, janvier 2021)