Blog suivi par 5 abonnés

La Turquie, au-delà des frontières : le blog de Fehim Taştekin

Journaliste
Paris - France
À propos du blog
Traduction en français d'articles publiés en turc par Fehim Taştekin sur la politique étrangère de la Turquie dans le monde et particulièrement au Moyen-Orient et dans le Caucase. Ces articles sont aussi publiés sur le site de l'Observatoire de la Turquie contemporaine (https://observatoireturquie.fr/). Traduction et blog : Renaud Soler.
  • La Chine est-elle intéressée par le projet turc du Canal Istanbul ?

    Par
    Tout le monde pensait que par manque de financement, le projet du Canal Istanbul, destiné à contourner le détroit du Bosphore, était voué à rester une promesse de campagne électorale. C’est ici que la Chine entre en jeu : les Chinois verraient volontiers ce canal, évoqué pour la première fois par Erdoğan en 2011, jouer un rôle dans leurs Nouvelles routes de la soie.
  • Une intervention turque au Yémen pourrait-elle profiter à l’Arabie Saoudite ?

    Par | 1 recommandé
    Ankara cherche à tirer parti de l’isolement croissant de l’Arabie Saoudite, conséquence du changement d’attitude de l’administration Biden envers l’Iran et de l’interruption des livraisons d’armes à l’Arabie Saoudite. Certaines sources syriennes d’opposition soutiennent que la Turquie pourrait transférer des combattants de la Syrie vers le Yémen.
  • Des murmures déchirants venus de l’enfer de Syrie

    Par | 1 commentaire
    La guerre en Syrie entre dans sa dixième année. Les soulèvements du Printemps arabe ont permis aux masses de descendre dans la rue et de briser le mur de la peur. En Syrie, les manifestations ne sont pas aussi massives qu’attendues. Les manifestations de soutien au régime sont également assez nombreuses. Il apparaît bientôt qu’un changement de régime ne se produirait pas de cette manière.
  • L’espoir après la mort : un pape est venu en Irak

    Par
    La visite du pape est venue appuyer la ligne suivie par Sistani. L’ayatollah a insisté, au cours de l’entretien, sur les injustices, la pauvreté, l’oppression religieuse et intellectuelle, les libertés fondementales, la justice, la violence, le déracinement des peuples autochtones et la question de Palestine. Le pape a quant à lui mis en avant la tolérance, le dialogue et la coopération.
  • La diplomatie de la cannonière et la malédiction du Moyen-Orient

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    « L’Amérique est de retour. La diplomatie est de retour », annonçait Biden le 4 février. Entre temps, des événements ont eu lieu. Le 15 février, une organisation inconnue a tiré des roquettes sur la base américaine qui jouxte l’aéroport international d’Erbil. L’armée américaine a répliqué le 25 en frappant des bâtiments utilisés par des milices pro-iraniennes en Syrie.
  • Garê, fiasco de la dernière opération militaire turque en Irak

    Par
    Personne ne connaît l’importance réelle du dossier syrien pour Biden. Tout le monde a pourtant déjà lancé les dés. Le fait que Biden n’a pas encore avancé sur le sujet atteste de la grave impasse dans laquelle se trouvent les affaires syriennes. Transiger avec Erdoğan exige des changements de position qui ne sont pas seulement dans les mains des Kurdes.
  • Question kurde et missiles russes : impasse sur impasse

    Par
    L’impasse de la politique kurde d'Ankara entrave les relations bilatérales avec les États-Unis. La position stricte prise par Biden avant même d’arriver au pouvoir rend plus difficile la recherche d’un compromis. Il est hautement improbable que Biden rompe les relations avec les Kurdes alors que l’État Islamique se réorganise et que la Syrie va redevenir un terrain d’affrontement avec la Russie.
  • Les «vandales». Sur la lutte des étudiants de l'université de Boğaziçi

    Par | 2 commentaires | 12 recommandés
    Voir des êtres humains qui ne se soumettent pas inquiète le pouvoir turc. Les jeunes de l'université, avec leur intelligence, leur conscience, leur volonté non atrophiée, savent dire non. Ils montrent comment des gens de différentes ethnies, religions, croyances, tempéraments, genres, peuvent lutter et vivre harmonieusement. Voilà la raison de la colère du pouvoir.
  • Israël peut-elle séduire la Syrie et la Russie ?

    Par
    La situation syrienne est devenue aussi complexe que les raisons pour lesquelles les puissances étrangères s’y immiscent sont multiples. Pour l'’axe États-Unis-Israël-pays du Golfe, le problème principal est l’expansion régionale de l’Iran. L’autre problème se trouve dans le nord du pays : l’armée turque et ses milices s’activent pour détruire l’autonomie que les Kurdes ont conquise.
  • L'impuissance d'Erdoğan

    Par | 2 recommandés
    Trump et Erdoğan en 2019 © Tom Brenner pour Reuters Trump et Erdoğan en 2019 © Tom Brenner pour Reuters
    Le temps des conversations entre Erdoğan et Trump s’achève. Il va être plus difficile pour la Turquie d’agir à Washington : Trump a finalement validé les sanctions pour l’achat du système russe S-400, l’affaire de la banque publique Halk Bankası, accusée de contournement des sanctions contre l’Iran, se poursuit, et la position de la Turquie au Moyen-Orient va être reconsidérée.