François BURGAT

Politologue sur le monde arabe et musulman

AIX-EN-PROVENCE - France

Son blog
45 abonnés Le blog de François BURGAT
Voir tous
  • Le grand écart de la diplomatie française au Yémen

    Par
    Lorsque, sous prétexte qu’il est un bon client pour son industrie d’armement, la France s’engage au Proche-Orient aux côtés de l’un des pires va-t-en guerre de la région et souhaite dans le même temps vanter l’intensification et la diversification de ses ambitions humanitaires et pacifistes, la communication a du mal à passer.
  • Islam de France: des «promus» plutôt que des «élus»?

    Par
    Alors que la dimension oppositionnelle de l’appartenance musulmane est absolument indispensable à l’alchimie de son «intégration», la République préfère promouvoir, pour se substituer aux véritables représentants de ce segment du corps social, une écume d’individus, choisis pour leur docilité, qui, à défaut d’être des «élus», acceptent d’être des «promus».
  • A. Bidar et le (Grand) Collège (Mufti) de France

    Par
    L’exposé des intuitions salvatrices du philosophe/inspecteur (de l’éducation nationale et de la pensée ) Abdennour Bidar s’enracine dans une tradition française solidement implantée. Celle qui voit depuis plusieurs décennies la petite poignée des acteurs de la mondanité islamique parisienne chercher à s’ériger en magiciens guérisseurs des maladies de la République et du monde.
  • Avec ou sans Tariq Ramadan, ses combats politiques demeureront les miens

    Par
    Pas plus que les crimes de DSK n’ont apporté la “preuve” des vices du socialisme dont il était alors le champion, ou ceux des prêtres pédophiles celle d’une perversité inhérente au dogme chrétien, ceux de Tariq Ramadan, - s’ils devaient être établis - ne sauraient le moins du monde être inscrits au débit de ses convictions politiques, que je continue à partager.