Gasparotto jean-philippe

Secrétaire général de la CGT du groupe Caisse des dépôts

Voir tous
  • Crise du Coronavirus: où est passé le pôle financier public?

    Par
    Début mars, Bruno Le Maire annonçait la création officielle d'un des «plus importants pôles financiers publics au monde» constitué par le regroupement capitalistique du Groupe La Poste avec celui de la Caisse des dépôts, «pour servir les territoires, les entreprises et les particuliers» et «les grands projets de services publics». Qu'en est-il après le déclenchement de la crise sanitaire ?
  • Livret A à 0,5 % : le hold-up du siècle !

    Par
    Bercy va baisser les taux des livrets en s'appuyant sur la recommandation du Gouverneur de la Bdf , relais des intérêts des banques commerciales et sur le soutien du patron de la CDC, qui joue ici "l'idiot utile" du gouvernement en alléguant l'intérêt illusoire du logement social. La réalité est plus triviale : c'est plus d'un milliard qui va être "volé" aux épargnants modestes.
  • La Caisse des dépôts lance «sa Banque des territoires»: pourquoi c'est inquiétant?

    Par
    Mercredi 30 mai, la CDC lance «sa Banque des territoires» en grandes pompes, dans le cadre d'un événement ouvert par B.Lemaire et clos par E.Philippe; pas mal pour une institution indépendante du pouvoir exécutif et placée sous le contrôle du Parlement ! ce projet qui avance à marche forcée suscite l'inquiétude des salariés et de la quasi-totalité de leurs représentants. Pourquoi ?
  • De Rugy choisit «la finance privée» pour la gouvernance de la Caisse des dépôts!

    Par
    Alors que depuis juin, l'Elysée et Bercy n'ont eu de cesse de fragiliser la gouvernance et la direction de la Caisse des dépôts pour mieux en prendre le contrôle, le Président de l'Assemblée Nationale enfonce le clou en désignant à sa Commission de surveillance une personnalité qualifiée, ancienne de Goldman Sachs et responsable d'un fond d'investissement privé domicilié dans les paradis fiscaux.
  • Alerte! L'Élysée et Bercy tentent de faire main basse sur la Caisse des dépôts

    Par
    En attendant le dernier moment pour annoncer sa décision de mettre fin au mandat de Pierre-René Lemas à la tête de la Caisse des dépôts, deux ans avant son terme et sans même respecter les prérogatives de sa Commission de surveillance, le président de la République a considérablement affaibli sa gouvernance et son autonomie, mais peut-être, est-ce pour mieux en prendre le contrôle ?