Gérard Merle

retraité photographe naturaliste

Peisey-Nancroix - France

Sa biographie
né pendant la 2ème guerre de 30 ans. Elevé au lait de chèvre tout cru. Universitaire scientifique. Reçoit un salaire à vie.
Son blog
3 abonnés Le blog de Gérard Merle
  • 6 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 6 contacts
Voir tous
  • eau, bien précieux, à gérer avec sagesse, l'hydroélectricité à sa juste place

    Par
    En montagne, la ressource en eau est éclatée entre hydroélectricité, canons à neige, eau potable, alimentation des animaux d'élevage. Les tensions vont s'amplifier. D'ores et déjà il y a mieux à faire que de l'hydroélectricité "fatale" au fil de l'eau en été, en particulier dans les précieuses zones encore un peu naturelles, et dont la valeur écosystémique est à préserver.
  • Favoritisme pour des microcentrales dévastatrices de l'environnement !

    Par
    La bulle spéculative des microcentrales n'a pas fini ses dégâts. Tout ça pour pomper des subventions. Où l'on voit l'usinier ne pas hésiter à s'assoir sur le Code de l'Environnement et sur la Directive Cadre Européenne sur l'Eau (DCE). Il faut sauver le Ponthurin et le Nant Bénin, trésors de notre patrimoine naturel, contre des microcentrales en projet en Savoie.
  • petite hydroélectricité, projet frauduleux, enquête publique favorable, COLERE !

    Par
    Projet Ponthurin à Peisey-Nancroix (73). Bien qu'il soit basé sur une infraction au Code de l'Environnement, ce projet a obtenu un avis favorable à l'enquête publique. Malgré les avis défavorables des pêcheurs, de l'AFB, et, massivement, de la population (11 000 signatures pour un village de 660 habitants). Attiser la colère n'est pas une bonne politique !!!
  • Torrents de montagne : ne pas endommager nos trésors !

    Par
    sous prétexte d'énergie "propre", une nuée de rapaces s'abat sur nos torrents pour profiter de l'aubaine des subventions accordées à la petite hydroélectricité tout en détruisant des trésors de notre patrimoine. En y regardant de près, on voit que le seul intérêt est privé, contraire à l'intérêt public.
  • Hydroélectricité oui ! Mais pas n’importe quoi !!!

    Par
    L’hydroélectricité est une belle énergie renouvelable, cependant elle est hiérarchisée, de la plus précieuse à la plus inutile. Et puis, savez vous, l'été est différent de l'hiver.