Pascal Maillard

Sa biographie
  
Son blog
507 abonnés POLARED - Petit observatoire des libertés académiques. Recherche, Enseignement, Démocratie
Ses éditions
1 / 7
Voir tous
  • Le distanciel tue

    Par
    Manifestation en soutien aux étudiant.es/Strasbourg/20-01-21 © Pascal Maillard Manifestation en soutien aux étudiant.es/Strasbourg/20-01-21 © Pascal Maillard
    « Le distanciel tue ! », avait écrit hier une étudiante sur sa pancarte, place de la République à Strasbourg. Macron et Vidal ont répondu ce jour aux étudiant.es, par une entreprise de communication à Saclay qui nous dit ceci : Macron est définitivement le président des 20% et Vidal la ministre du temps perdu.
  • Nous mettre à l'écoute des étudiant·es

    Par
    «Que signifie cette expérience répétée plusieurs fois par jour, pendant des semaines, des mois, et qui consiste en ceci : n’être qu'un nom sur un logiciel de visioconférence ? Cette expérience, si elle devait se reproduire au début de ce second semestre, pour des milliers d’étudiants et des centaines d’enseignants, constituerait un véritable traumatisme.» Lettre ouverte.
  • Rendre l’Université aux étudiants, sans attendre les «décideurs»

    Par
    « Nous devons désormais prendre acte que ni l’exécutif, ni la bureaucratie universitaire ne nous porteront secours et œuvrer nous-mêmes à la reprise en main effective et concrète de nos vies professionnelles ». Publication de la lettre d'information du collectif RogueESR qui fait des propositions pour la sécurité sanitaire et la tenue des cours.
  • Sommes-nous encore une communauté?

    Par
    « Il y a des étudiants fragiles qui se suicident », disait la ministre Frédérique Vidal le 2 janvier, une ministre et un gouvernement qui ne soutiennent ni les étudiants, ni l’université, ni la recherche. Et qui mettent des milliers de vies en danger. Publication d’un message aux collègues et étudiant.e.s de l’Université de Strasbourg, qui devient ici une lettre ouverte.
  • Ex-voto 2020/2021

    Par
    Patrick Boucheron - Conjurer la peur, Sienne, 1338 © librairie mollat
    En manière de vœux, j’aurais aimé bâtir pour vous un ex-voto dans un goût très particulier, ni profane, ni religieux, un ex-voto tout simplement humain et beau. Il aurait été tout à la fois mémoire et salve d’avenir, reconnaissance et offrande, don de soi et partage.
Voir tous