Jacques Rigaudiat

Conseiller-maître honoraire à la Cour des comptes.

PARIS - France

Sa biographie
Directeur de cabinet du Ministre de la fonction publique, J. Le Garrec (1986) Directeur des études et de la statistique de l'ANPE (1986-1988) Conseiller social de deux Premiers ministres, M. Rocard et L. Jospin A publié: La dette arme de dissuasion sociale massive, Editions du Croquant, février 2018 ; Le nouvel ordre prolétaire, le modèle social français face à l'insécurité économique, Editions Autrement, 2007 ; Réduire le temps de travail, Syros, 1994 ; Le marché du travail, structures et fonctionnement, Hatier, 1984 ; Les 35 heures et l'emploi, La documentation française, 1983
Son blog
46 abonnés Le retour de la question sociale
Voir tous
  • Dette: prudence est mère de dureté!

    Par
    A l’approche du seuil des 100% du PIB d'aucuns s'inquiètent "Sommes-nous en danger ? " Leur conclusion : réduire la dépense publique. Bien loin que de n'avoir d'autre issue à la question de la dette que la réduction drastique de la dépense, une autre voie est possible :" l'euthanasie des rentiers", si chère à J. M. Keynes.
  • Congrès du PCF: bataille sur la stratégie, adieu à la classe ouvrière

    Par
    Silencieusement, le PCF rompt avec son histoire. Le 38 ème congrès du PCF qui va s'ouvrir en novembre affiche au menu une bataille stratégique dont l'issue est incertaine. Mais au-delà de cette bataille, une étonnante unanimité rassemble toutes les motions: l'adieu à la classe ouvrière.
  • Dette publique: la manne secrète des primes d'émission

    Par
    La politique de «quantitative easing» de la banque centrale européenne a permis à l'Etat de bénéficier au fil du temps d'une manne de plusieurs dizaines de milliards d'euros. Elle n'est connue que de quelques spécialistes des finances publiques. Ni son existence, ni a fortiori son utilisation, n'ont jamais fait l'objet du moindre débat devant le Parlement !
  • RSA: les faux semblants d'un projet de loi

    Par
    J’ai eu l’occasion, il y a quelque temps déjà, de dire les inquiétudes que le RSA, me paraissait devoir faire naître[1] ; il n’était alors encore qu’une esquisse générale. Aujourd’hui, la discussion du projet de loi au Parlement est en voie de s’achever. Il est donc grand temps d’y regarder de plus près.
  • Egalité des chances, justice sociale et transformations du capitalisme

    Par
    Il n’est guère d’idée qui soit aussi communément reçue que celle d’une identité présumée entre justice sociale et égalité des chances ; vouloir l’une serait ainsi ipso facto vouloir l’autre. Pourtant, cette identification est totalement controuvée par les faits. C’est assez dire combien l’égalité des chances est un mythe tenacement enraciné dans nos mentalités et nos représentations.