• 7 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Un apologue d'Algérie

    Par
    Dans son roman « L’Incendie », dont la trame est située en 1939 autour de Tlemcen, Mohammed Dib évoque une grève de fellahs quasi mourant de faim. Elle est brisée par une répression que motive l’incendie de leur hameau et d’un domaine durant la nuit, et dont ils sont déclarés responsables.
  • Une campagne enflammée

    Par
    La notion de génocide est fréquemment évoquée pour désigner la politique anti-kabyle de hautes strates de l’État algérien et véhiculée par des factions idéologiques diverses (nationalistes algériens ou démagogues islamistes). Elle témoigne de la hantise vécue par une population depuis longtemps réprimée et précarisée.
  • Black-out et contre-feux

    Par
    Dans l’immédiat une indifférence sourde favorise la couverture de la politique interne en Algérie par l’activation de son différend diplomatique avec le Maroc. Par-dessous laquelle un black-out répressif intérieur s’effectue sans commentaires.
  • Fil blanc

    Par
    Une semaine après la plus grande vague des incendies en Kabylie, des témoignages filmés évoquent la soudaineté de brasiers très hauts, parfois de plus de 30 mètres, leur puissance et leur vitesse de propagation. D’autres montrent des lignes sinueuses de fumées parcourant le maquis…
  • Terre brûlée

    Par
    On écoute rarement les témoignages de diasporas présentes en France, comme si elles n’étaient que parties intégrantes de leurs nations, et confinées dans leurs frontières. Elles sont pourtant comme des relations internationales possibles et plus proches.