Le livre d'Edith Sheffer : "Les enfants d'Asperger" en livre de poche

Dans la collection Champs Flammarion.

"Les enfants d'Asperger" © Flammarion "Les enfants d'Asperger" © Flammarion
La traduction du livre d'Edith Sheffer est désormais en poche (Champs Flammarion, 400 pages . 12 € également en version électronique)

Voici sa présentation sur le site de l'éditeur :

  • En 1938, professeur à l’hôpital pédiatrique de Vienne, Asperger est l’un des psychiatres appelés à façonner le nouvel Allemand selon des critères eugéniques : sélectionner les parents d’après leur hérédité, leurs défauts biologiques, leurs tendances politiques… Et parmi les enfants autistes, Asperger identifie les « négatifs » et les « positifs » à l’intelligence détonante, qui auront alors une chance d’échapper au tri macabre.
    Archives inédites à l’appui, Edith Sheffer nous livre une enquête bouleversante et rétablit la vérité sans le moindre pathos sur le rôle criminel du Dr Asperger.

Je ne suis pas d'accord avec cette présentation, et j'ai publié une vingtaine d'articles d'historiens, de militants comme la première conférence d'Hans Asperger en 1938 sur l'autisme.

J'ai donné mon avis actuel sur le sujet dans un article du 17 février 2021.

Il y a beaucoup de choses intéressantes dans le livre d'Edith Sheffer, notamment sur le programme nazi d'euthanasie. Elle est moins convaincante sur ce qu'elle écrit sur les classifications, comme si c'était une spécificité du nazisme.

Le commentaire d'Autisme Europe rappelle que l’eugénisme, notamment avec la stérilisation, a été répandu dans le monde occidental jusqu'aux années 70.

L'article de Walter Hejider montre que Hans Asperger ne faisait pas les distinctions entre enfants inéducables ou éducables tel que le décrit Edith Sheffer, en comparant les citations d'Edith Sheffer avec le texte réel d'Hans Asperger.. 

Il n'y a pas d'enjeu essentiel à garder le nom de syndrome d'Asperger. Mais dans la recherche de sous-types de l'autisme, une catégorie de personne autiste sans déficience intellectuelle et sans retard de langage fait partie des possibilités.


Vous pouvez feuilleter la préface de Josef Schovanec, l'introduction et le début du chapitre 1 - jusqu'à la page 40.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.