Blog suivi par 72 abonnés

Le blog de michel-lyon

  • Résoudre tout ce qui divise ! c'est mieux que «Tous UNIS, ...derrière moi !»

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    La vieille rengaine "Tous unis derrière moi" porte la condamnation de celui qui la proclame. Car elle annonce comme finalité le groupe lui-même, celui qui s’impose ainsi. NON : l’avenir du mouvement populaire c’est le développement des combats qu’il mène. Développement auquel chacun et tous doivent se consacrer. Inventer. Et pour cela résoudre tout ce qui divise.
  • La com' qui asservit au lieu du discours qui mobilise

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Nous entendons les discours gouvernementaux comme actions qui construisent le pays, garantissent notre vie commune. Mais le réel ne suit pas. Comment réagir aux leurres et pub mensongère permanentes en régime policier pour d'autres intérêts ?
  • Comprendre où va notre société : Textes de référence

    Par | 3 recommandés
    Lancée dans les années 70 au Chili sous dictature Pinochet, la mutation néolibérale du capitalisme est poussée à des aboutissements par Macron, Président. La structuration mondialisée est évidement la partie la plus obscure. Emergent actuellement une série de textes qui évaluent ces aboutissements. Evidemment la mutation poursuivra ses processus dans les décennies à venir.
  • En marche systémique vers des crimes contre l'humanité.

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    La destruction d'un campement de 450 migrants par une nuit glaciale, doublée de brutalités totalement injustifiées, prolongent les mêmes comportements dans les territoires d'Outremer, comme en banlieues, prolongent l'usage massif d'armes conçues pour mutiler : il ne suffit pas d'incriminer les policiers du terrain : le gouvernement organise et nous impose un déni d'humanité. REFUS. DEMISSION !
  • Etat d'urgence prolongé de force, POUR EN FAIRE QUOI ?

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Il est inconcevable que l'état d'urgence ait été prolongé de force sans bilan de sa première séquence / La verbalisation du défaut de port du masque n'a pas de base légale ! Voici l'argumentaire donné par une Association d'Avocats. Se faire rembourser / Le pouvoir personnel s'étale sans complexe...
  • Bouclage de la place Bellecour à Lyon. Le Collectif ne lâche rien !

    Par
    Dix ans après, le Collectif 21 octobre 2010 NE LACHE RIEN. Ce jeudi 1er octobre 2020 Maître Spinosi a déposé son mémoire auprès de la Cour de Cassation. Le Collectif 21 octobre s'est constitué pour dénoncer ce qu'il a qualifié d' « enfermement à ciel ouvert » d'environ 700 personnes, pendant près de 6 heures, pendant une manifestation contre la réforme des retraites.
  • Covid19 décape le réel du pouvoir

    Par | 7 recommandés
    Le mythe du progrès inventé par la civilisation occidentale, aurait conduit depuis deux siècles à plus de paix, de bien être, de culture… « l’Occident sauve le monde ». L’épidémie Covid19 a été saisie comme une aubaine pour paralyser la résistance populaire, radicaliser sa domination, aggraver la pauvreté et la violence contre le peuple. L’inverse du mythe.
  • Obéir aux marchés, au MEDEF, et se faire réélire en 22, Défi du qlnqennat

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Parfait exécutant, un Premier ministre sur mesure. Une mise en scène Covid-le-retour, pour la discipline et l'obéissance. Des préfets qui en rajoutent. Faire plus que l'extrême-droite et attaquer des syndicats...
  • « En France, c'est la police de la république et la gendarmerie qui font la loi. »

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Lundi 17 août, Saint-Dizier : « En France, c'est la police de la république et la gendarmerie qui font la loi. » Ministre de l'Intérieur Darmanin. Son prédécesseur Castaner, est fortement pressenti pour devenir Président de l'Assemblée Nationale. Le haut commandement sera en prise directe...
  • Un MEDEF, ça suffit !

    Par | 2 recommandés
    La Conférence internationale sur le Travail, du 15 mars 1890 à Berlin, a instauré une législation internationale du travail. En France la loi du 2 novembre 1892 a créé un corps d'inspecteurs, qui ont le droit contrôler librement le droit du travail dans toute entreprise. Deux épreuves de forces actuelles montrent que gouvernement veut les soumettre au bon vouloir des préfets  et des employeurs !