Michelle Tirone

Militante à la France Insoumise

France

Sa biographie
J'utilise internet pour défendre la candidature de Jean-Luc Mélenchon aux présidentielles de 2022. Je vis entre la Haute-Vienne et la Creuse, ce qui me permet de méditer et travailler au calme à la campagne.
  • 9 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 1 contact
Voir tous
  • QUAND "ÉCOUTER" DEVINT "CROIRE"

    Par
    Le verbe "écouter" s'est transformé dans la bouche de certain.e.s féministes extrémistes en verbe "croire". On n'écoute plus la parole des femmes, on y croit sans réserve. Le mensonge aurait-il disparu de la bouche des femmes ?
  • SI MON FILS AVAIT FAIT ÇA...

    Par
    Fabien Roussel a dit "Si mon fils avait fait ce que Quatennens a fait à sa femme, je ne lui adresserais plus jamais la parole...". Un père ne devrait pas dire ça !
  • Un petit poisson, un petit oiseau...

    Par
    314400440-10228852115189902-1346521508092075117-n
    Allez savoir pourquoi m'est arrivée en tête cette chanson de Juliette Greco "Un petit poisson, un petit oiseau s'aimaient d'amour tendre... mais comment s'y prendre..." Et pour la première fois depuis que je connais cette chanson et depuis que je connais l'histoire d'amour qui a lié Juliette Greco et Miles Davis, j'ai associé les deux !
  • Une "gué-guerre" à l'Assemblée ? Vraiment madame Baste ?

    Par
    Interview du JT 20h du 27 octobre 2022, France 2 Interview du JT 20h du 27 octobre 2022, France 2
    Lors de l'entretien sur France 2 du 27 octobre 2022, Karine Baste demande à Jean-Luc Mélenchon s'il ne pense pas que les français sont fatigués de la "gué-guerre" à l'Assemblée... Oui madame, nous sommes fatigués, fatigués de votre allégeance à Macron et de votre propagande antiparlementaire
  • FÉMINISTES PAS INTÉGRISTES.

    Par
    Citoyennes et citoyens, non élu.e.s, ne voulant pas l'être, nous n'avons aucun intérêt politique propre. Aucune des personnes à l'initiative de ce texte n'est en quête de reconnaissance médiatique. Nous pensons qu'écarter des hommes politiques sincères et efficaces alors qu'aucune charge juridique n'est lancée contre eux est surtout préjudiciable au peuple français.