Blog suivi par 170 abonnés

Le blog de Naruna Kaplan de Macedo

  • film de poche

    Par | 8 recommandés
    Le festival Pocket Films www.festivalpocketfilms.fr va présenter Isratine/ Palestël, un court-métrage que j'ai réalisé à partir d'un billet de blog et de mon premier voyage à Ramallah.
  • Ceci est une invitation!

    Par | 20 commentaires | 16 recommandés
  • Un tract

    Par | 14 commentaires | 22 recommandés
    Lu/ vu à la manifestation de samedi à Paris... distribué par des pirates à barbes fluos...Nous sommes des pirates des mers, des femmes à barbes rousses et brunes en lutte contre l’occupation et le mur, contre toutes les frontières et contre chaque eau qui se targuerait d’être territoriale.
  • depuis Paris

    Par | 10 commentaires | 24 recommandés
    Vous savez ces mauvais films qui n’en finissent pas d’en finir ? La fille quitte le gars… bon, là, c’est la fin. Non, ça continue. La fille tue sa rivale… bon, ça se termine. Le gars revient après une longue disparition et ils se retrouvent… allez, clap de fin. Non, encore… Israël c’est comme ça : le pire film du monde, avec des rebondissements infinis, interminables, minables, grossiers, insensés.
  • Minutes à hébron

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Michael, qui vit à Hébron, continue son projet de télévision communautaire dans la ville symbole de l'occupation. Voici des films d'une minute, réalisés par des jeunes habitants de Tel Rumeida, dans le secteur de la ville Hebron2- sous contrôle militaire israélien. Les cinéastes ont tous entre 15 et 18 ans.
  • "Levanon" le film, une déclaration de guerre

    Par | 13 commentaires | 12 recommandés
    A quoi sert le cinéma ? Il fut un temps où le cinéma était considéré comme un art et où la question de son utilité n’était posée que par ceux qui y voyaient un outil de propagande, un cirque utile servant soit à endormir les masses soit à les faire se soulever.
  • Depuis Gaza

    Par | 18 commentaires | 13 recommandés
    Depuis que je connais il en parlait... son rêve? envoyer des caméras à Gaza. Yoav travaille au département vidéo de B'Tselem, une association pour les droits humains en territoires occupés. A l'époque il n'y avait quasiment pas d'images qui sortaient de Gaza en direction d'Israël, à part celles venant des quelques journalistes internationaux qui s'y risquaient.
  • Avatar le film, vu d'Israël

    Par | 6 commentaires | 11 recommandés
    De temps en temps, l’époque nous impose des épreuves à surmonter. A nous de savoir nous en emparer, les franchir…
  • Il n'y a rien de saint dans une ville occupée

    Par | 4 commentaires | 9 recommandés
    Il y a un an aujourd’hui débutait l’opération « PlombDurci ». Hier, suite à l’assassinat d’un colon sur une route israélienne revendiqué par une organisation terroriste, Tsahal a tué trois hommes dans la ville de Naplouse.
  • De l'autre côté du miroir

    Par | 5 commentaires | 11 recommandés
    A Boy, A Wall and A Donkey by Hany Abu-Assad © artfortheworld001
     En trois ans en Israël, les quelques fois où j’ai été en territoire occupé c’était pour des « moments militants ». Manifestations, tournages sur la frontière dans le but de surveiller un check-point, promenades organisées dans des lieux de conflit ou de lutte… Les territoires c’était ça : un lieu amorphe entouré d’un nuage de poussière où des soldats israéliens nous surveillent, nous disent de nous pousser… nous poussent aussi parfois.