Blog suivi par 389 abonnés

Le blog de O. Le Cour Grandmaison

Université d'Evry-Val d'Essonne, sciences politiques et philosophie politique
  • Brèves remarques sur un prétendu «macronisme» (2)

    Par | 58 commentaires | 84 recommandés
    Lundi 16 mars 2020. Lorsque la crise sanitaire s’est aggravée brutalement, Emmanuel Macron s’est cru chef de « guerre » et brillant stratège. En dramatisant les événements, il ambitionnait sans doute de se hisser au faîte de l’Histoire. Enfin, il tenait sa Bataille de France... Suite et fin d'une analyse en deux parties du «macronisme».
  • Brèves remarques sur un prétendu «macronisme» (1)

    Par | 112 commentaires | 143 recommandés
    Qu’il semble loin le temps où un sémillant candidat à la présidence de la République publiait un livre au titre hyperbolique mais creux : Révolution (2016). Un tissu de banalités, de poncifs, de formules ronflantes et de généralités conçu par des communicants soucieux de mettre en scène leur champion, ce Rastignac de la Somme. Premier volet d'une analyse en deux parties du «macronisme».
  • Epidémies coloniales, racisme d’Etat et dispositions d’exception

    Par | 34 commentaires | 38 recommandés
    La pandémie du Covid-19 a conduit des historiens à rappeler celle qui a frappé le monde, l’Europe et la France en 1918 : la grippe dite espagnole et celle de la grippe asiatique (1956-1958), plus encore oubliée. Intéressant mais partiel puisque les colonies n’entrent pas dans ce tableau mémoriel. Singulière omission.
  • Le fond de l’air est gris: «grand remplacement» et islamophobie au temps du Covid-19

    Par | 33 commentaires | 30 recommandés
    Philo-idéologues doublés de dangereux démagogues qui attisent mépris, indignation et colère, pensés par beaucoup, comme les courageux défenseurs de la laïcité, de la République et de la France... Retour sur les dernières sorties d'Alain Finkielkraut et Michel Onfray. Convaincus d’avoir atteint les sommets de la philosophie, ils la travestissent.
  • «De la guerre sanitaire à la guerre économique et sociale»

    Par | 32 commentaires | 42 recommandés
    A la «guerre sanitaire» aujourd’hui déclarée, risque de succéder une «guerre économique et sociale» impitoyable pour les salariés, les fonctionnaires et les habitants des quartiers populaires. J'ai imaginé ce que pourrait être le discours du président de la République...
  • Misère des universités et universités de la misère

    Par | 15 commentaires | 64 recommandés
    La Loi de programmation pluriannuelle de la recherche défendue par le gouvernement ne concerne pas seulement les membres de l’enseignement supérieur. Parents, ce sont vos espoirs, vos efforts individuels et financiers, et l’avenir de vos enfants qui sont en jeu et qui risquent d’être plus encore mis à mal si ce projet liberticide et inégalitaire est adopté. De même pour les lycéen·ne·s et les étudiant·e·s. 
  • "Ennemis mortels". Représentations de l'islam....

    Par | 2 recommandés
    Pour mieux comprendre la place singulière de l'islam aujourd'hui en France, cet ouvrage étudie les représentations de cette religion et des musulmans élaborées de la fin du XIXe siècle jusqu'à la fin de la guerre d'Algérie par les élites académiques, scientifiques, littéraires et politiques
  • Décombres politiques. Et après?

    Par | 95 commentaires | 81 recommandés
    L’heure est à l’urgence économique, sociale, écologique et politique, et à la résistance dans un contexte dégradé comme rarement. Contrairement aux analyses de certains, la crise est sans doute beaucoup moins celle du politique que celle des organisations existantes, et elle affecte aussi les syndicats de salariés et d’étudiants... Aussi les résistances à venir devront être unitaires, indépendantes, pluralistes et démocratiques ou elles ne seront pas.
  • Universités: la «dictature des identités» et des minorités «indigénistes»?

    Par | 129 commentaires | 39 recommandés
    Hier, la peur « du Rouge » et des intellectuels « marxisants » tenait lieu de programme et de prêt-à-penser pour ceux qui prétendaient défendre le monde libre. Aujourd’hui, la première est complétée par une autre: celle de « minorités indigènes » forcément capables, grâce à leurs réseaux et à leurs nombreux complices au sein de l’institution universitaire, d’imposer leur dangereuse « tyrannie. »
  • Le travail forcé colonial: un crime contre l’humanité

    Par | 3 recommandés
    Imposé tout au long de la Troisième République dans les différences colonies de l'empire, le travail forcé imposé aux populations "indigènes" a fait des dizaines de milliers de victimes. Il doit être désormais reconnu comme un crime contre l'humanité.