O. Le Cour Grandmaison

Université d'Evry-Val d'Essonne, sciences politiques et philosophie politique

Son blog
387 abonnés Le blog de O. Le Cour Grandmaison
Ses éditions
1 / 3
Voir tous
  • Pas une rue, pas une avenue, pas une école au nom de Bugeaud

    Par
    Des rues et écoles portent encore le nom de Bugeaud, instigateur d'enfumages et massacres de la population algérienne, rappelant cette histoire trop souvent euphémisée voire glorifiée par ceux qui honorent encore ce maréchal monarchiste, raciste et colonialiste. Conseiller·e·s municipaux et maires de France, agissez pour mettre un terme à cette insulte permanente aux victimes algériennes et françaises de Bugeaud, à leurs combats pour la liberté, l’égalité et la fraternité, et aux héritiers de l’immigration coloniale et postcoloniale. 
  • Abolitions de l’esclavage et mythologie nationale-républicaine

    Par
    Faute de perspectives, susceptibles de donner quelque consistance au « monde d’après » qui ressemble toujours plus à la version sinistrement empirée du « monde d’avant », le chef de l’Etat multiplie les commémorations. Sans doute pense-t-il, grâce aux pompeuses mises en scène des « grandeurs » passées de la France, faire oublier les bassesses politiques de son quinquennat.
  • Le barnum commémoriel d’Emmanuel Macron

    Par
    [Archives] Le 5 mai 2021, E. Macron célèbrera le bicentenaire de la mort de Napoléon avant d’aller se recueillir quelques jours plus tard devant le monument érigé dans les jardins du Luxembourg en l’honneur des esclaves qui ont lutté puis arraché leur libération. Que l’indignité de ce «en même temps» commémoriel échappe à ses concepteurs en dit long sur les rapports qu’ils entretiennent avec ce passé. Il est des honneurs accordés à certains personnages qui déshonorent celles et ceux qui les rendent. 
  • Sur le rapport de Benjamin Stora: le conseiller contre l’historien

    Par
    Missionné il y a plusieurs mois par le président de la République, Benjamin Stora a remis, le 20 janvier 2021 son rapport relatif aux « questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie ». Ce rapport est une des pièces majeures d'une stratégie de reconquête politique destinée à remettre au goût du jour le « en même temps ». Les termes choisis par le conseiller-historien comme les propositions qu’il a élaborées s’en ressentent, gravement. Analyse.
  • Le triomphe de la Réaction

    Par
    Aujourd’hui, réactionnaires, conservateurs et républicains du parti de l’Ordre s’attaquent aux libertés publiques pour mieux réprimer demain celles et ceux qui contesteront leurs orientations politiques. Eu égard à la situation décrite et à la conjoncture présente, les premiers vont l’emporter aisément. L’obscurité s’étend. Nul doute, elle sera persistante. Le savoir permettra de mieux s’y opposer.
Voir tous