Blog suivi par 410 abonnés

Le blog de O. Le Cour Grandmaison

Université d'Evry-Val d'Essonne, sciences politiques et philosophie politique
  • L'Empire des hygiénistes. Vivre aux colonies

    Par | 2 recommandés
    Pas de colonisation sans le développement d'une hygiène exotique conçue comme une science pratique et totale destinée à faire vivre les Européens dans les territoires de l'empire. Sexualité interaciale et conjugale, alimentation et boissons, vêtements, villes et maisons coloniales, division raciale du travail entre Blancs et "indigènes", telles sont les différents champs visés par les médecins.
  • Après l'abolition de l'esclavage, l'esclavage toujours...

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    L'abolition de l'esclavage en 1848? Mythologie nationale-républicaine comme le prouve la permanence de l'esclavage domestique dans les colonies françaises de la Troisième République. Les contemporains le savaient parfaitement, les nôtres l'ignorent le plus souvent.
  • Front populaire et mythologie politique: «l’oubli» des colonisés

    Par | 183 commentaires | 38 recommandés
    Le Front populaire et ses grandes figures du mouvement ouvrier français sont de nouveaux sollicités par certains qui pensent y trouver des orientations et des modalités d’action susceptibles de les aider à résoudre les problèmes présents. Il faut rappeler que les audaces réformistes des uns et des autres n’ont, à l’époque, jamais atteint les territoires de l’empire.
  • La Réaction qui vient (2)

    Par | 36 commentaires | 58 recommandés
    Les attentats terroristes de janvier et novembre 2015 ont révélé ceci : l’épuisement de toute politique progressiste défendue par le chef de l’Etat, le gouvernement et le Parti socialiste. Nous sommes les témoins non d’un « compromis historique », que certains appelaient de leurs vœux, mais d’une compromission désormais généralisée et assumée avec les forces de la réaction.
  • Pour des universités des quartiers populaires

    Par | 7 commentaires | 7 recommandés
    Savoir pour agir. Agir pour savoir. Enseignant-e-s, chercheur-e-s, militant-e-s associatifs, syndicaux et/ou politiques, il nous faut, contre les divisions académiques et institutionnelles établies, et contre ce nouvel obscurantisme qui prospère, conjuguer nos forces, organiser et multiplier les universités des quartiers populaires. Un lien actif à la fin du texte permet de signer cet appel.
  • Après les attentats : la Réaction qui vient

    Par | 124 commentaires | 129 recommandés
    En janvier dernier, le président et ses ministres commémoraient « l’esprit de Charlie », onze mois plus tard, ils sont l’esprit de police. Gouvernement, parlementaires: tous prétendent commander aux événements ; ils ne font que s’y soumettre car ils ont peur.
  • [8 mai] Rassemblement unitaire pour la reconnaissance des massacres du 8 mai 1945 en Algérie

    Par | 11 commentaires | 11 recommandés
    Il est impossible de célébrer les 70 ans de la victoire contre le fascisme sans la volonté d'arracher de l’oubli ce qui s’est passé en Algérie ce même 8 mai et les jours suivants. 
  • Massacres du 8 mai 1945 en Algérie : des crimes d’Etat qui doivent être reconnus

    Par | 28 commentaires | 29 recommandés
    Dimanche 19 avril 2015. Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants et à la Mémoire a déposé une gerbe devant le mausolée de Saal Bouzid, jeune scout algérien assassiné le 8 mai 1945 par un policier français dans la rue principale de Sétif en Algérie. De quoi était-il coupable ? D’avoir osé manifester pacifiquement, en portant le drapeau de l’Algérie indépendante, avec plusieurs milliers d’autres « indigènes » pour exiger la libération du leader nationaliste Messali Hadj et pour défendre le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.
  • Après les attentats: le triomphe du parti de l’ordre

    Par | 56 commentaires | 72 recommandés
  • Droit d’asile et République: mythologie et propagande

    Par | 18 commentaires | 25 recommandés
    Lundi 1er décembre 2014. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a beaucoup à se faire pardonner depuis la mort de Rémi Fraisse, publie dans le journal Libération une tribune pour défendre une « réforme ambitieuse de l’asile » conforme, selon lui, à la tradition et aux valeurs républicaines.