Le président justifie les mutilations par l'existence de recours et néglige la vérité

"Gilets jaunes" : le parquet de Toulouse ouvre deux enquêtes pour des faits de violences policières présumées. Macron, en revanche, juge "inacceptable dans un Etat de droit" de parler de "violences policières". Certes, mais qu'en a-t-il fait de l'Etat de droit ? Ce ne peut pas être qu'une apparence. On ne peut pas justifier des mutilations continues par l'existence de recours.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-le-parquet-de-toulouse-ouvre-deux-enquetes-pour-des-faits-de-violences-policieres-presumees_3217585.html

Des images de deux scènes de violences à Toulouse ont été relayées en boucle sur les réseaux sociaux, à l'issue de la manifestation de samedi.

Un "gilet jaune" en fauteuil roulant aspergé de gaz lacrymogène au visage par un policier, et une femme frappée par des CRS : le parquet de Toulouse a indiqué, lundi 4 mars, avoir ouvert deux enquêtes sur ces faits survenus samedi 2 mars et largement relayés sur les réseaux sociaux. Le parquet a assuré "comprendre le caractère possiblement choquant" de ces deux incidents, tout en insistant sur la nécessité de les replacer dans leur contexte. 

 

Violences policières contre les «gilets jaunes»: 500 cas recensés

Par La Rédaction De Mediapart et David Dufresne

 

Prolonger :

Emmanuel Macron engage la France devant la Cour européenne des droits de l'Homme

Emmanuel Macron est le premier président de la République française à prononcer un discours devant les 47 juges de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), à Strasbourg. Par ce discours du 31 octobre 2017, le président de la République engage toutes les institutions françaises à exécuter leur obligation positive à garantir l'effectivité des droits de l'Homme.

 

lefigaro.fr Macron et Castaner dénoncés par l'ONU, l'UE et le Conseil de l'Europe....

coe.int La Commissaire européenne aux droits l'Homme dénonce la brutalité...

leparisien.fr La répression sanglante de Castaner favorise la visibilité de l'extrême-droite

mediapart.fr Castaner a un comportement illégal selon l'ONU et le parlement européen

liberation.fr Castaner et Belloubet : peuvent-ils risquer la Cour pénale internationale...

"Gilets jaunes" : quatre questions sur l'enquête réclamée par l'ONU sur l'"usage excessif de la force" lors des manifestations

Le cas de la France a été cité par l'ONU, tout comme les répressions violentes des manifestations qui se sont produites récemment au Soudan, au Zimbabwe et en Haïti.

 

Emmanuel Macron s\'exprime lors d\'une réunion publique du grand débat national, le 7 mars 2019, à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence).

 

VIDEO. "Gilets jaunes" : Macron juge "inacceptable dans un Etat de droit" de parler de "violences policières"

Il avait été interpellé, jeudi, dans une réunion du grand débat national, par une sympatisante des "gilets jaunes" qui déplorait des entraves au droit de manifester.

Il raconte même des mensonges :

"Après des semaines et des semaines, je constate qu'il n'y a aucun mort à déplorer du fait des forces de l'ordre."

puisque :

Zineb Redouane, blessée par une grenade lacrymo et décédée à l’hôpital à Marseille

Reportage - Louise Fessard - 3 déc. 2018 - 85 commentaires

Sur le mensonge politique :

franceculture.fr La théorie du ruissellement est un mensonge

scienceshumaines.com Le mythe de la «théorie du ruissellement»

 

L'existence d'un recours va rendre la vie à Zineb Redouane ? Comme la vue à ceux qui ont perdu un oeil ou leur main à ceux ont été amputé ? Non.

 

"Gilets jaunes" : le gouvernement a recensé plus de 13 000 tirs de LBD depuis le début du mouvement

Le secrétaire d'Etat Laurent Nuñez a fait état, jeudi, d'"environ 2 200 blessés" parmi les manifestants et de "près de 1 500 blessés parmi les forces de l'ordre".

Laurent Nunez ne peut pas tenir de bonne foi une comptabilité exclusivement quantitative en ignorant la disparité des blessures... Comparaison n'est pas raison. Combien de blessés très graves et graves dans les forces de l'ordre ? Combien ont perdu un oeil, une main, ... Combien de policiers rendus invalides ?

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.