Patrick_Loiseleur

Ingénieur et musicien

Paris - France

Sa biographie
Je travaille dans l'informatique. J'écris de la musique aussi. Je suis impliqué comme bénévole dans plusieurs associations: l'orchestre Ut Cinquième, L214 Ethique et Animaux, et l'Association Internationale des Victimes de l'Inceste.
Son blog
3 abonnés Le blog de Patrick_Loiseleur
Voir tous
  • Ensemble pour une véritable protection de l'enfance !

    Par
    140 associations et personnalités signent un nouveau communiqué pour mieux protéger les enfants contre l'inceste et la pédocriminalité. Afin d'éviter la correctionnalisation, elles demandent une nouvelle infraction criminelle avec une double limite d'âge: 18 ans dans le cas de l'inceste et 15 ans dans les autres cas.
  • Appel à témoins: Viol et Correctionnalisation

    Par
    Est-ce que violer un enfant c'est moins grave que violer un adulte ? C'est ce que laisse penser le projet de loi sur les violences sexuelles et sexistes qui va renforcer et favoriser la correctionnalisation des viols sur mineurs. L'AIVI lance un appel à témoin sur la correctionnalisation du viol.
  • Violences sexuelles: L'Espagne s'indigne, la France s'endort

    Par
    L'affaire de la "meute de Pampelune" (un viol en réunion commis par 5 hommes en 2016) enflamme l'Espagne: manifestations, embarras du gouvernement, appels à la démission du ministre... dans le même temps, les scandales de l'inceste et de la pédocriminalité "ordinaire" s'enchaînent en France, sans susciter beaucoup d'émotion.
  • Inceste, pédocriminalité: un projet de loi pour rien?

    Par
    Mediapart est l'un des seuls journaux à dire que le seuil de non-consentement des mineurs à 15 ans a été détricoté en douce et à la dernière minute sous la pression des magistrats, dans le projet de loi contre les violences sexuelles présenté ce 21 mars en Conseil des ministres. Plus que jamais il faut nous mobiliser pour protéger nos enfants contre l'inceste et la pédocriminalité.
  • Le jour où la France a légalisé le "consentement" sexuel des mineurs

    Par
    Les Français sont scandalisés par l’affaire de Pontoise où la petite Sarah de 11 ans était considérée par la justice comme « consentante » à des actes sexuels avec un adulte de 28 ans. « La question ne devrait même pas se poser ! » disent les 400.000 signataire d’une pétition pour réclamer un seuil légal à 15 ans. Ce qu’ils ignorent et qui est stupéfiant, c’est que ce seuil légal existait dès 1863