Philippe LATOMBE

Député de la première circonscription de Vendée, membre de la commission des lois

  • 5 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Paris, ville intelligente ?

    Par
    A l’heure où la course à l’investiture pour Paris est ouverte, il me semble essentiel, avant de penser « qui », de savoir « quoi » et ensuite « comment », élémentaire de ne pas mettre la charrue avant les bœufs et de commencer par décliner cette fameuse « ambition pour Paris », justement. Ce qui importe, ce n’est pas tant l’homme qui l’incarnera, mais le projet.
  • Blockchain et administration : faire mieux avec moins

    Par
    La blockchain, nouvelle révolution numérique, ouvre d’immenses perspectives pour réinventer la finance, le paiement ou le transfert d’argent, et plus généralement le commerce électronique, mais elle est aussi un formidable outil pour moderniser notre administration en améliorer l’efficacité et l’efficience en diminuant les coûts.
  • La 5G : G comme gageure

    Par
    Plus qu'une simple étape dans l'évolution de la technologie numérique, la 5G est à elle seule le symbole de l'extrême complication des enjeux à chaque fois qu'une avancée technologique considérable voit le jour : fracture territoriale, sécurité, libertés individuelles et collectives, santé, le champ des problématiques est vaste.
  • Patrimonialisation des données personnelles: la fausse bonne idée

    Par
    Nos données personnelles représentent un enjeu économique de taille pour les GAFAM mais aussi, ne l’oublions pas une composante essentielle de nos libertés individuelles. C’est à qui proposera la solution la plus pertinente pour nous en assurer la maîtrise. La dernière en date : que chacun d’entre nous puisse monétiser ses données personnelles. Est-ce vraiment la bonne idée ?
  • BCE, la banque du plein emploi

    Par
    Croissance européenne trop timide, chômage de masse, manque de réactivité et d'agressivité face aux grands blocs ... le temps semble venu de s'interroger sur le bien-fondé de la politique monétaire de la BCE et du diktat de la maîtrise de l'inflation.