Son blog
130 abonnés Le blog de Pizzicalaluna
Voir tous
  • VENEZ PIZZI : "Au Brésil, la bataille présidentielle ignore le vrai Venezuela"

    Par
    Le discours bolsonariste considère les opposants politiques comme des ennemis à éliminer, et considère la sphère publique brésilienne comme un champ de bataille. La question sociale redevient une « affaire de police », comme dans la Vieille République, et on annonce que « les activismes » seront interdits, comme dans toute dictature.
  • VENEZUELA PIZZI : "Venezuela, les répétitions font la vérité"

    Par
    C’est par de nombreuses offensives, planifiées, précises et répétées que l’on gagne une guerre. C’est par la répétition continue d’un même type de messages que l’on gagne une guerre médiatique. En ce qui concerne le Venezuela, parler de « guerre de l’information » n’est pas un superlatif.
  • CUBA PIZZI : Rapport de Cuba sur le blocus - 2018

    Par
    Le blocus économique, commercial et financier appliqué à Cuba par le gouvernement des USA depuis presque soixante ans est le système de sanctions unilatérales le plus injuste, le plus sévère et le plus prolongé jamais appliqué à aucun pays. D’avril 2017 à mars 2018, la politique du blocus contre Cuba s’est intensifiée et continue d’être appliquée dans toute sa rigueur.
  • CUBA PIZZI : Documentaires "REVOLUCIONARIOS"

    Par
    L’histoire de la Révolution cubaine jusqu’à nos jours, racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé. L’occasion de prendre du recul pour mieux comprendre un pays au passé complexe, si souvent décrié par les médias occidentaux, par la rencontre avec des citoyens qui sont à l’origine du projet socialiste
  • VENEZUELA PIZZI : "Pénurie organisée de médicaments" par R. MIGUS

    Par
    Le décret exécutif 13692, signé en mars 2015 par l’ancien président des Etats-Unis Barack Obama, a permis d’organiser un blocus criminel contre le pays bolivarien. En congelant des comptes ou des actifs appartenant à l’Etat vénézuélien, le but recherché est de l’assécher financièrement et d’empêcher la normalité des transactions commerciales.