Revendications d'une Pandémie

Collectif militant inter-sectionnel

France

Sa biographie
Revendications d’une Pandémie est un collectif français qui fait partie d'un réseau européen de militants né au début du corona virus : Krav fra en Pandemi au Danemark, et Demands from a Pandemic en Irlande et au Royaume-Uni. L'état d'urgence sanitaire ne fait que mettre en lumière et exacerber le système inégalitaire dans lequel nous vivons. Le collectif formule des revendications en temps de pandémie, en se basant sur le travail d'associations de terrain. Revendications d'une Pandémie a donc été à l'initiative de multiples manifestations aux fenêtres durant le confinement, ainsi que pris part à des actions européennes, et continue ses actions post confinement. C'est un collectif inclusif et inter-sectionnel : féministe, antiraciste, anticapitaliste, anti-colonial. Le collectif est composé de chercheur.euse.s, militant.e.s, étudiant.e.s et journalistes.
Ses éditions
Voir tous
  • Etat des lieux du confinement: le glissement vers un Etat policier

    Un mois après la fin du confinement, il est temps de faire l’état des lieux des mesures mises en place pendant cette période. La restriction de certains droits et libertés, le déploiement des forces de police, le recours à la surveillance de masse, le renforcement de l’exécutif et l’affaiblissement des contre-pouvoirs sont symptomatiques d’un glissement d’un État de droits vers un État policier.
  • En France aussi, la police tue : 12 morts pendant le confinement

    Le meurtre de George Floyd aux Etats Unis et la nouvelle expertise dans l'affaire Adama Traoré en France nous rappellent que partout, les violences policières ciblent les personnes racisées. Alors que le racisme systémique des Etats-Unis est vivement critiqué, on interroge plus difficilement ces mêmes violences en France. Or, durant le confinement 12 personnes sont mortes aux mains de la police.
Voir tous