sarah roubato

écouteuse à temps plein, pisteuse de paroles

Paris et Montréal - France et Canada

Sa biographie
a publié "Lettres à ma génération" édition Michel Lafon voir www.sarahroubato.com
Son blog
194 abonnés Sarah Roubato
Voir tous
  • «C'est pour un changement? Repassez plus tard»

    Par
    “On vous rappellera s’il y a du nouveau”. La réalité referme la porte de la salle d’attente. Rendez-vous a encore été pris avec le changement. J'ai reçu une fausse convocation. Je suis de la génération de l'impuissance. Je me sens la taille d’une comète à qui l’on offre l’étendue d’un bac à sable. J’ai soif d’un changement qui trépigne dans une chambre trop petite pour l’urgence de notre époque...
  • Comme une odeur de printemps avorté

    Par
    Il y a dans l'air comme une odeur de printemps avorté. L'espoir boite des ailes. Regarde bien, petit, regarde bien. Dans l'arène, deux lions se battent. Mais tends l’oreille, petit. Tu entends ? Des bruits de grattage, de reniflage, de coups de pioche. C’est le bruit des taupes. Sous la poussière de l’arène médiatique, des millions de taupes travaillent pour préparer le monde de demain.
  • Autour d'un livre né grâce à Mediapart, une autre France s'exprime

    Par
    C'était il y a un an. Une lettre publiée sur ce blog, et en 3 jours, plus d'un million de lecteurs, le texte le plus lu de l'histoire du journal. Depuis, les Lettres à ma génération sillonnent la France dans des soirées dont ni l'auteur ni le livre ne sont le centre. Les gens expriment leur vécu et leur rapport au monde. Que nous apprennent-elles sur une France qu'on n'entend pas ?
  • Nuit Debout en question

    Par
    Ce qu’il se passe Place de la Répubique concentre les questions auxquelles tous les mouvements sociaux de ce siècle d’internet, des réseaux sociaux et du désenchantement politique devront répondre, s’ils veulent être autre chose qu’un cri de guerre.
  • Un homme qui vient : chanson pour la Nuit Debout

    Par
    Regarde bien, petit, regarde bien. Sur la place là-bas, juste sous la statue entre cris et bougies, y'a un homme qui vient que je ne connais pas. Est-ce un rêveur debout, un gamin qui espère ? Un bobo qui s'la joue, un pelleteur de chimères ? Un jardinier boiteux la semence dans le poing qui cherche son jardin ? Est-ce l'aube qui vient me dire que Demain n'attendra plus longtemps ?