Blog suivi par 242 abonnés

Sarah Roubato

écrivain
France et Québec
À propos du blog
Changer nos représentations de la société pour envisager d'autres possibles. www.sarahroubato.com
  • Lettre à Greta Thunberg

    Par | 17 commentaires | 13 recommandés
    Notre mode de résistance n'est-il pas, dans le fond, très confortable? Nous sommes les enfants du monstre que nous combattons. À chaque minute de nos vies, nous l'engraissons. Peut-être faudrait-il aller plus loin. Le «système» n'est pas un monstre caché. C'est le pacte que nous signons avec un système de croyances et de valeurs...Notre combat mérite mieux qu'un enthousiasme médiatique.
  • Lettre à Notre Dame: Qu'est-ce qui en moi pleure cette nuit?

    Par | 36 commentaires | 23 recommandés
    Je ne pleure pas un patrimoine architectural. Ni les pierres ni les œuvres. Surtout par les mille trois cents chênes déracinés pour élever la grandeur du génie humain. Pourtant je pleure. Quelque chose de moi est atteint qui dépasse ma petite personne. J’appartiens donc à quelque chose de plus grand. Voilà ce qui avait amené tant de Parisiens sur votre parvis, le stylo à la main.
  • Les mouvements sociaux face à la crise de la représentation

    Par | 28 commentaires | 35 recommandés
    Gilets Jaunes, Grève des Jeunes pour le Climat, mais aussi leurs ancêtres, Nuit Debout et ZAD, ont tous tenté de sortir du système de représentation dans lequel nous sommes. Désorganisés, dissonants, réduits à des images par les caméras qui cherchent le sensationnel, que nous disent-ils encore de nous ? Qu'il est urgent de réinventer une autre forme de représentation.
  • Lettre aux médias

    Par | 62 commentaires | 43 recommandés
    S’il faut se mettre un gilet fluo sur le dos pour que vous daignez porter vos regards sur nous, c’est bien que la crise de la représentation touche autant nos institutions politiques que nos médias. Qui n’aurait pas envie d’un débat national sur la presse ? Votre travail est beau et essentiel. Il mérite donc notre plus profond respect et notre plus intransigeante critique.
  • Grand débat - Lettre à la parole

    Par | 16 commentaires | 4 recommandés
    Sommes-nous capables, face à l’urgence, de mettre le juste constat de ce qui ne va pas au service de solutions à envisager ? Devons-nous organiser des lâchés de parole qui défoulent, ou des constructions de parole qui sont utiles ? L’urgence que nous vivons mérite autre chose qu’un défouloir.
  • Lettre à la résistance

    Par | 105 commentaires | 66 recommandés
    Voilà ce qui manque à notre révolte : la capacité de sacrifier à son petit confort le désir d’un monde plus juste. Car nous sommes bien les enfants de cet individualisme consommateur que nous voulons combattre. Votre ennemi était extérieur. Le nôtre est une part de nous, il nous a façonné, il nous a enseigné à ne pas pouvoir penser en dehors de lui.
  • Pour que la colère d’aujourd’hui porte l’espérance de demain

    Par | 3 commentaires | 7 recommandés
    Ces temps-ci la colère sort. Et c’est tant mieux. « Quand on n’est pas en colère c’est qu’on est tout seul », disait Jacques Brel. Mais à l’heure de l’urgence, nous n’avons plus le temps de seulement nous défouler. Reste à faire de cette colère un engrais pour construire – et même, pour exiger – un autre modèle de société.
  • Le pauvre écolo, ça existe

    Par | 33 commentaires | 42 recommandés
    Dans l’émergence du mouvement des Gilets Jaunes, une opposition entre deux urgences s’est dessinée entre l’écologie et le social. L’une serait un luxe, l’autre une nécessité. Cette fausse opposition fait ressortir à quel point la question écologique est mal posée en France. Car en réalité, il n’y a pas de choix à faire entre l’avenir de notre planète et notre avenir immédiat.
  • Al Pacino, J. Antoine Granjon: à 950 euros le billet, que reste-t-il?

    Par | 14 commentaires | 10 recommandés
    Pour aller voir Al Pacino en scène, il faudra débourser entre 350 et 950 euros. Les premiers billets à moins de 200 euros n'étaient plus disponibles deux minutes après l'ouverture de la billetterie. Dans ces conditions, que reste-t-il du rapport entre un artiste populaire et son public ?
  • Lettre à Nicolas Hulot

    Par | 20 commentaires | 28 recommandés
    "Vous étiez en train de nous dire que nous sommes responsables de cet échec. Nous, c’est à dire moi, mon voisin, ceux qui lisent cette lettre en ce moment. Nous en tant que société, ce commun si difficile à envisager pour les enfants de l’individualisme. En disant que nous avons une responsabilité, vous nous dites que nous avons un pouvoir. Ce pouvoir, nous y avons renoncé."