• 1 billet
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Pour une studécratie française

    Par
    Cette lettre au président propose un principe de studécratie en réponse à plusieurs problématiques, certaines découlant de la loi ORE : l'Université n'est légitime pour sélectionner sa communauté que si celle-ci dispose du pouvoir d'élire directement les gouvernements modulant cette sélection. Cette thèse implique l’inconciliabilité de Parcoursup et de l'actuelle gouvernance universitaire.