Blog suivi par 144 abonnés

Ni égards ni patience. Le blog de Mačko Dràgàn

Chroniqueur indépendant
Nice
À propos du blog
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards, ni patience". René Char.
  • Le canal du Nicaragua et la trahison d'Ortega

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Les reportages de l'été, première livraison. Celui-ci se déroule au Nicaragua, en 2013 (j'étais tout jeune), sur l'île Omotepe, où nous étions venus mener des ateliers de théâtre avec des enfants, sur les traces du monstrueux projet de canal trans-océanique, abandonné depuis, et de la trahison de la révolution sandiniste par Daniel Ortega, devenu depuis un authentique dictateur. Viva sandino !
  • Le premier centre Emmaüs paysan créé dans la Roya

    Par | 20 commentaires | 64 recommandés
    Cédric Herrou et son association DTC – Défends Ta Citoyenneté, créée en septembre 2017 pour accueillir les demandeurs d’asile sur sa ferme, lancent la première communauté Emmaüs entièrement paysanne de France: Emmaüs Roya. Proche de cette association, j'en publie ici le communiqué de presse inaugural. La lutte pour le droit d'asile, contre l'exclusion et pour l'écologie continue : viva !
  • Omertà dans l’hôpital public

    Par | 10 commentaires | 52 recommandés
    Trois heures d’entretiens, des semaines de recherche, 10 heures de montages, une vidéo de 30 minutes… pour rien : nous ne pourrons pas présenter notre enquête sur la situation dramatique dans les transports sanitaires publics à Nice. Nos témoins se sont finalement rétractés, par peur des représailles. Le management de la terreur reste ainsi l’arme la plus efficace du système en place.
  • Il était une fois en Estrosie...

    Par | 6 commentaires | 13 recommandés
    censure
    Une page parodique, Pilule Bleue, obtenant l’annulation d’un concert organisé par le collectif Pilule Rouge dans un lieu nommé La Matrice à cause d’une blague sur E. Ciotti, on pourrait croire à un canular. Mais toute l'histoire qui suit est vraie, et dit beaucoup de la difficulté de mener une vie alternative à Nice, entre répression et autocensure. La gorafisation progresse...
  • Pour un boycott de la fête de la musique à Nice sur France 2

    Par | 31 commentaires | 42 recommandés
    Bon, d’accord, c’est pas le combat du siècle. Mais pour le respect de vos oreilles, des pauvres bougres (dont je suis) dont la ville va à nouveau accueillir cette dantesque superproduction aussi coûteuse qu’inutile (mis à part en tant que propagande municipale), et des artistes musiciens en général, je vous le demande : boycottez la fête de la musique sur France 2.
  • L'avenir sera punk & paillettes...

    Par | 5 recommandés
    ... et il sera. " Je suis gouine. Je suis pédé. Ou un peu des deux, ou pas du tout. Je suis une femme, ou pas depuis longtemps, ou depuis toujours, ou on verra. Je suis un homme, ou pas vraiment, ou pas entièrement, ou je ne le suis plus. En fait, je suis."
  • En Israël aussi, des soldats rêvent de lys blancs

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Ce lundi, j’ai eu la chance de voir Shlomo Sand, grand intellectuel Israélien, faire lecture du poème "le soldat qui rêvait de lys blanc", que lui avait dédié son ami, l’immense poète Palestinien Mahmoud Darwich, lors de la guerre des Six-jours, durant laquelle Sand fut soldat. Un texte dur. Mais aussi une ode à la paix, et la meilleure réponse à la politique de Netanyahou...
  • Les arts de rue, une voix sans issue?

    Par | 12 commentaires | 9 recommandés
    Arts de rue, voix sans issue ? - Télé Chez Moi / Pilule Rouge © Tele Chez Moi
    La rue… Depuis quelques mois, nous la sentons battre à nouveau, sous les pas des gilets jaunes. Mais il en est qui, depuis toujours, se sont obstinés à en faire un lieu vivant : les artistes de rue. Trop souvent réprimés depuis l’État d'urgence, ils disent aujourd’hui leurs difficultés, mais aussi la force du combat qui les porte. La beauté est dans la rue, disait-on en 68. Elle y est toujours.
  • Danser l’Exode

    Par | 14 commentaires | 18 recommandés
    Exode - Compagnies Voltaïk et Antipodes - photographie : Frédéric Pasquini Exode - Compagnies Voltaïk et Antipodes - photographie : Frédéric Pasquini
    Dans la vie, il n’y a pas que les arrestations, les gardes à vue, les procès, et l’État de droit qui s’effondre. Il y a aussi la danse, et les rencontres, qui sont, elles aussi, une forme de danse –parce que, finalement, nous, les vivants qui résistent et nous aimons, ne finissons jamais de danser. Un article sur la migration, sur la danse, et sur un spectacle nommé : Exode.
  • Dor : à la rencontre des Roms et Roumains de Transylvanie

    Par | 14 commentaires | 14 recommandés
    Pour la journée internationale des Roms, je republie ce reportage de 2015. En roumain, le dor désigne le manque de l'être aimé. Je ne sais pas pourquoi j’ai pris ce titre. Peut-être car la Roumanie est passée d'une utopie à une autre, des lambeaux de l'impossible Noël soviétique au « rêve » libéral dans toute sa bêtise... Bref. Un récit sur le quotidien des Roms et Roumains de Transylvanie.