Blog suivi par 537 abonnés

Ni égards ni patience. Le blog de Mačko Dràgàn

Journaliste punk-à-chat à Mouais et Télé Chez Moi
Nice
À propos du blog
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards, ni patience". René Char. « Cet éditorialiste « de la street », contrairement aux commentateurs rémunérés du petit écran, injecte de l’humour, de l’autodérision, du doute partout où il le peut. Travailleur de l’ironie, Mačko manie la taquinerie avec brio pour mieux chatouiller les politiques et démasquer leurs aberrations. » Livia Garrigue, « Contester l'ordre policier - Mačko Dràgàn, un anar en Estrosie »
  • Tracer / Traquer / Rééduquer

    Par | 106 commentaires | 139 recommandés
    Je suis au RSA depuis peu. Je n’y serai sans doute bientôt plus : il faut « revenir à l’emploi au plus vite », on m’a dit. N’importe quel emploi : manutention, ménage, caissier. Envie ou pas envie. En mode travail forcé. Témoignage d’un humain broyé par l’algorithme. Strangulé par le cadre. Humilié par le protocole.
  • Ceux qui anéantissent, ceux qui construisent

    Par | 55 commentaires | 86 recommandés
    Le dernier navet littéraire de Houellebecq, au titre significatif, « Anéantir », nous apprend au moins une chose : la pensée réactionnaire, terrifiée par toute forme de changement, est actuellement en phase terminale dans son Ehpad –et c’est plus qu’une métaphore. Je propose donc, en cette nouvelle année, que nous arrêtions enfin de lire ce monde à travers le regard de ceux qui l’anéantissent.
  • « Ils » sont déjà au pouvoir

    Par | 3 commentaires | 23 recommandés
    « Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle » (Ellen Salvi, Mediapart). Pire encore, je dirais même qu’ils SONT l’extrême droite, sans ambigüité aucune. Et de la police à l’armée en passant par le gouvernement, le constat s’impose : qu’on les appelle « fachos » ou ce qu’on voudra, quoiqu’il en soit, ils sont déjà au pouvoir.
  • Mélancolie de la fin du monde

    Par | 16 commentaires | 25 recommandés
    La fin du monde ne m’a jamais effrayé. Au contraire. À vrai dire, je ne suis pas sûr d’aimer assez l’humanité pour angoisser à l’idée de sa disparition. Surtout, je trouve cet imaginaire, la fin de tout qu’on connait, riche en questions fascinantes, liées à ce nous sommes prêts, individuellement et collectivement, à sacrifier – ou au contraire, à défendre jusqu’à la fin, voire même, après la fin.
  • L’industrie du vide

    Par | 7 commentaires | 16 recommandés
    Donc, tout bien pesé, pour une partie de la classe politico-médiatique, Gargamel est nul et agressif, la preuve, il fait des doigts. Ça tombe bien, on le dit depuis des mois. A la faveur de cette étroite fenêtre de vague lucidité, il y a urgence à organiser la contre-attaque, et à sortir de l’industrie du vide qui a dicté les miteux débats des derniers mois -donc, de ne plus la nourrir.
  • La nullité pollue

    Par | 29 commentaires | 23 recommandés
    Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
  • Ce sera pas facile, Nina, mais on y arrivera. Lettre à ma nièce

    Par | 42 commentaires | 47 recommandés
    Voilà, tu es née, Nina, et moi, ton tonton, je t’aime déjà de toutes mes fibres émues de punk à chat. T’es loin, et on ne se verra pas avant des mois, alors je t’écris une lettre, pour te souhaiter bienvenue dans ce monde complètement fou –et te promettre de tout faire pour te le rendre vivable (avec l'aide de Herrou, Meurice et de bien d'autres tatas et tontons), même si ça va pas être facile...
  • La minorité totalitaire

    Par | 43 commentaires | 102 recommandés
    Notre pays vit sous la coupe d’une minorité hargneuse, disposant de relais influents, qui décide ce qu’on doit dire, qui dicte tous les débats, impose ses figures et « cancel » celles qui lui déplaisent, squatte les antennes et voit tous ses caprices portés à la une des journaux et sur les plateaux -et même jusque dans les universités. Et non, je ne parle pas des « woke »…
  • L’urgence d’un contre-pouvoir médiatique

    Par | 9 commentaires | 38 recommandés
    L’image d’Éric Zemmour pointant en riant une assemblée de journalistes avec une arme lourde dans l’indifférence générale, tandis que Bolloré crée un empire dédié à la propagande fascisante, est symptomatique. Et dois nous pousser à soutenir plus que jamais une galaxie des médias indépendants devenue le seul contre-pouvoir médiatique envisageable face à l’offensive autoritaire.
  • La CAF n'est pas un non-sujet

    Par | 16 commentaires | 39 recommandés
    Bah tiens ! la CAF a laissé fuiter les données personnelles de 7000 personnes. Énième dysfonctionnent d’un organisme qui n’en finit plus de dysfonctionner, entre bureaucratisation, répression, et refus pur et simple de remplir sa fonction (=nous donner de l’argent). Mais comme la galère quotidienne des usagers de la CAF est un non-sujet politique et médiatique, on n’en parle pas. Jusqu’à quand ?