TOMA - Théâtres d'Outre-Mer en Avignon

TOMA - Théâtres d'Outre-Mer en Avignon

Théâtre de la Chapelle du Verbe Incarné, Avignon - France

Sa biographie
C’est en 1997, que Greg Germain et Marie-Pierre Bousquet décident d’une initiative citoyenne orientée vers le Spectacle Vivant, destinée à faciliter la connaissance et la diffusion des spectacles produits en Outre-Mer et dans la Diaspora. Le premier enjeu de cette aventure était de faire en sorte que l’originalité et l’identité spécifiques des imaginaires d’outre-mer soient véritablement reconnues comme des éléments de la richesse culturelle de la France d’aujourd’hui, et non comme un motif d’exclusion implicite. L’autre enjeu était de susciter chez les populations ultra- marines un nouvel esprit d’appartenance et donc tout naturellement de citoyenneté active. Enfin, le coeur de ce projet inédit était de créer des ponts entre les différents constituants de notre culture, afin de donner un nouveau sens au terme « diversité culturelle française ». Ses principaux partenaires financiers sont les Ministères de l’Outre-Mer et de la Culture. Le lieu est appelé à devenir un véritable Centre de Ressources pour l’Outre-mer, avec des possibilités de résidences, de créations, de formations... Et, dans un souci de maillage culturel interrégional, de constituer autour des spectacles créés pendant ces résidences, des ateliers composés d’acteurs professionnels, semi- professionnels ou amateurs de la Région. Devenu un lieu repère, « une maison de confiance » comme on dit au théâtre, le TOMA : - offre aux artistes ultramarins la possibilité de rencontrer, dans un lieu d’échange et de libre expression, d’autres artistes partageant les mêmes problématiques. - fait connaître la diversité des théâtres de langue française et crée des liens par la confrontation et l’exigence des regards croisés. - instaure parmi les opérateurs du spectacle vivant dans l’hexagone une réelle prise en compte des compagnies des Outre-Mer en les intégrant aux circuits de diffusion nationaux. - impulse un maillage culturel interrégional. Enfin, grâce à la Web-Radio (RADIO TOMA) créée en 2018, le TOMA permet toute l’année d’entendre les voix et les langues de la France des Grands Larges. Nous fréquentons ce précieux sentiment : que l’identité serait un mystère à vivre, à vivre au plus large, à vivre au mieux ouvert, et que c’est de vivre ce mystère qui ferait que l’on vit, et qu’on se sent exister. Patrick Chamoiseau et Edouard Glissant, Quand les murs tombent
Son blog
2 abonnés L'Écho des Grands larges
  • 9 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 3 contacts
Voir tous