Blog suivi par 921 abonnés

Vingtras

historien,auteur-réalisateur de films
Saint-Pierre de Bailleul - France
  • Putréfaction & goinfrage

    Par | 11 commentaires | 39 recommandés
    Après les affaires Ghosn, Balkany, Tapie, etc...on est en droit de poser des questions sur l'incivisme et l'immoralité des classes dominantes ainsi que sur le degré de décomposition de la société française sous la république macronienne, dont les deux principaux pouvoirs, le législatif et l'exécutif sont déjà corrodés par la démocrature...
  • "Un arc de lumière" de Raoul Vaneigem

    Par | 9 commentaires | 24 recommandés
    Avec les 86 pages de son "Appel à la vie contre la tyrannie étatique et marchande", Raoul Vaneigem vient de lancer un pavé salutaire que je recommande vivement à toutes celles et à tous ceux qui désespèrent de se retrouver encore piégés par la problématique d'un système inique qui n'en finit plus de se regénérer...
  • L'Oasis

    Par | 39 commentaires | 38 recommandés
    Chaque abonné a dû recevoir cette lettre circulaire, signée par Edwy Plenel, qui annonce la pérennisation de notre journal dont l'indépendance sort garantie par une opération juridique à laquelle je n'ai pas compris grand chose...
  • L'Europe d'en haut

    Par | 6 commentaires | 21 recommandés
    La nomination aux deux postes clés du pouvoir exécutif européen d'une aristocrate allemande et d'une grande bourgeoise française montre si besoin en était, que les classes dominantes se sont bien enracinées aux commandes de l'Union européenne ; elles vont continuer à y mettre en oeuvre la politique néolibérale propice au maintien de leurs privilèges et de leurs profits...
  • Mélenchonnie

    Par | 122 commentaires | 58 recommandés
    La pertinente analyse d'Olivier Tonneau, intitulée "Adieu France insoumise" et le dernier édito du blog "L'ère du peuple" de Jean-Luc Mélenchon, intitulé "Il ne fait pas chaud pareil pour tout le monde", m'ont déterminé à vous faire part de ces quelques réflexions...
  • Un 500e anniversaire qui nous interpelle...

    Par | 6 commentaires | 14 recommandés
    Le bras de fer opposant Angela Merkel et Emmanuel Macron pour la nomination du nouveau patron de la Commission n'est pas fortuit : il y eut le 28 juin 1519, l'élection de Charles Quint (19 ans) à la tête du "Saint-Empire romain germanique" contre la candidature de François 1er (26 ans) ; la juste lecture du présent nécessite l'examen de la longue durée de l'histoire...
  • Changer le fond de l'air !

    Par | 24 commentaires | 34 recommandés
    Alors que la bourgeoisie se pavane avec un triomphe qu'elle veut discret et de bon aloi en regroupant toutes ses forces autour d'Emmanuel Macron, une grande confusion règne ailleurs dans ces cohortes de trouffions en déroute qui, à l'instar de ceux de juin 1940, se sauvent à pied, à cheval ou en voiture pour trouver un abri tranquille voire une planque lucrative...
  • Cave canem !

    Par | 31 commentaires | 31 recommandés
    C'est devenu le leitmotiv du jour , le refrain anxiogène de tous les médias : une vague de chaleur considérable est en train de s'abattre sur la France, de carboniser ce beaux pays...et on l'appelle "canicule", un mot qui nous vient du latin canicula, diminutif de canis "chien"...comme l'explique Alain Rey dans son dictionnaire historique de la langue française.
  • "Le socle commun" des G.J.

    Par | 32 commentaires | 38 recommandés
    Validant ainsi toutes mes analyses depuis le début du mouvement, le trente-deuxième samedi des Gilets Jaunes vient apporter la preuve que cette révolte est bien vivante et aussi qu'elle est en train de prendre la voie communaliste puisqu'elle envisage de mettre sur pied "un puissant organe de contestation collectif" par le truchement d'assemblées primaires...
  • Trump et le syndrome Folamour

    Par | 96 commentaires | 37 recommandés
    On dit, sans doute pour se rassurer, que l'histoire ne se répète pas et cela nous permet d'endurer le long ruban anxiogène de l'actualité. Mais si les mêmes situations ne se reproduisent pas à l'identique, l'histoire se met parfois à bégayer...