Voir tous
  • Le changement par les urnes est-il encore possible au Cameroun?

    Par
    A la demande messianique ou d’apocalypse, il faut donc répondre par un profond travail de réforme intellectuelle, artistique et culturelle. Pour défier de manière durable les pouvoirs violents et corrompus, et pour se donner les moyens de reconstruire ce qu’ils ont démoli, une lutte sur le long terme et au-delà des élections est nécessaire. L’investissement du champ de la culture et du travail intellectuel est une manière de construire cette durée.
  • Cinquante ans de décolonisation africaine

    Par
    Nous voici donc en 2010, cinquante ans après la décolonisation. Y-a-t-il vraiment quoi que ce soit à commémorer ou faut-il au contraire tout reprendre?
  • Afrique du Sud, en attendant la Coupe du monde

    Par
    Le coup d'envoi de la prochaine Coupe du monde de football aura lieu dans moins d'une centaine de jours à Soccer City, dans la grande métropole afropolitaine de Johannesburg, non loin des lieux où autrefois les randlords exploitaient les mines d'or du Witwatersrand.
  • Jean-Marc Éla: le veilleur s'en est allé

    Par
    Hommage au sociologue et prêtre camerounais, mort en décembre au Canada, pays où il vivait en exil.
  • Barack Obama, une certaine figure du monde

    Par
    Je suis arrivé en Caroline du Nord à la fin du mois de septembre. C'est en partie dans cet ancien État esclavagiste du sud des États-Unis que j'ai suivi les cinq dernières semaines de la campagne pour les présidentielles américaines.
Voir tous
  • Édition Les invités de Mediapart

    Côte d'Ivoire : la démocratie au bazooka?

    Par
    Dans les conditions actuelles où l'on est sommé de choisir une partie contre l'autre selon l'impératif de la lutte à mort, il est difficile de dire quoi que ce soit sur la crise ivoirienne, ses causes historiques, ses significations pour l'Afrique postcoloniale, les modalités de sa possible résolution et ses conséquences sur l'équilibre de la sous-région sans susciter un déchaînement incontrôlé de passions, voire la violence des partisans des deux camps. Par Achille Mbembe et Célestin Monga