Son blog
9 abonnés l'Iran sera libre
Voir tous
  • Le traitement des opposants au régime iranien ne peut pas être banalisé !

    Par
    Le vice-ministre de l’économie du régime iranien, Mohammad Khazaee, a déclaré ce jour dans une interview aux Echos, à propos des récents mouvements populaires dans le pays : « ce n’est pas considérable, le genre de choses qui arrive partout, notamment en France ». es propos sont scandaleux et inacceptables. C’est faire insulte aux victimes, c’est faire insulte à la France.
  • Quand le messonge est permis pour dénigrer l'opposition iranienne

    Par
    Au moment où le régime des mollahs est ébranlé par le soulèvement des Iraniens à travers le pays, il a vivement besoin de viser son opposition. Dans ces conditions cette théocratie honnie ne pouvait espérer mieux, qu’une campagne de dénigrement contre la principale force d’opposition : les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), notamment dans un article paru le 4 janvier dans le journal Figaro.
  • Une vingtaine de prisonniers politiques sunnites exécutés mardi en Iran

    Par
    Mardi 2 août les familles d’une vingtaine de prisonniers sont arrivées trop tard devant la prison de Gohardasht (à l’ouest de Téhéran). On leur apprend que contrairement à ce qui avait été annoncé, elles ne pourront plus dire adieu à leurs fils. Il faudrait qu’elles se rendent à la morgue à Kahrizak (sud de Téhéran) pour récupérer les corps. Ces prisonniers politiques ont été executés à l'aube.
  • Iran Elections – législatives sans vainqueur, le perdant est la stabilité du régime

    Par
    Deux mois après le premier tour, vendredi, s’est déroulé le deuxième tour des élections législatives en Iran. Je viens de donner une interview au site Iranfocus.com/fr, pour dégager quelques réalités de l'écran de fumée créé par les déclarations officielles et les médias complaisants du régime des mollahs. Ces élections n'ont pas de gagnant mais un grand perdant: la stabilité du régime.
  • Deux centres balistiques du régime iranien, dévoilés par le CNRI, sur la liste noire

    Par
    Le 24 mars, le Département du Trésor des États-Unis a inscrit sur sa liste noire deux sociétés iraniennes impliquées dans le programme de missiles balistiques du régime iranien. Ces sociétés avaient été dévoilées, en 2008, par le Conseil national de la Résistance iranienne. Des hommes d'affaires liés à une compagnie aérienne ont également été sanctionnés.