Alain Refalo

Enseignant du primaire, militant de la non-violence

COLOMIERS - FRANCE

Sa biographie
Militant de la non-violence. Objecteur de conscience au service militaire (1985). Initiateur en 2008 du mouvement des enseignants-désobéisseurs du primaire. Membre du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) et chercheur à l'Institut de recherche sur la résolution non-violente des conflits (IRNC). Collaborateur de la revue Alternatives Non-Violentes. Auteur de Démilitariser la France : plaidoyer pour un pays acteur de paix, Chronique Sociale, 2022.
Son blog
55 abonnés Le blog d'Alain Refalo
Voir tous
  • Désobéissance civile : réflexions sur « l’affaire de Poitiers »

    Par
    La décision du préfet de la Vienne d'ordonner à la mairie de Poitiers de supprimer les subventions attribuées à Alternatiba pour l’organisation d’un village associatif comprenant des ateliers de formation à la désobéissance civile pose la question du contrat d'engagement dit républicain issu de la loi "séparatisme".
  • Vers une désobéissance civile de masse pour le climat ?

    Par
    Une alliance inédite des scientifiques et des mouvements citoyens et écologistes montre que quelque chose de nouveau se passe. Comment faire pour que cette convergence ne soit un feu de paille sans lendemain ? La « désobéissance civile » revendiquée peut-elle être autre chose qu’un happening spectaculaire et ponctuel qui, en réalité, n’exerce qu’une faible pression sur le pouvoir politique ?
  • Corrida, le prétexte criminel de la tradition

    Par
    Le député de la NUPES, Aymeric Caron, dépose dans quelques jours, une proposition de loi visant à interdire la corrida. Une initiative salutaire qui va certainement engendrer des débats "sanglants", mais qui, espérons-le, feront progresser la civilisation.
  • Défilé militaire du 14 juillet : l’indécence continue !

    Par
    Le défilé militaire du 14 juillet demeure un symbole militariste totalement anachronique et pourtant il fait l’objet d’un culte médiatique absolument indécent eu égard aux enjeux de civilisation auxquels nous sommes confrontés.
  • Macron veut davantage militariser la France

    Par
    La guerre en Ukraine devient le prétexte d'une nouvelle augmentation des dépenses militaires qui sont en croissance continue depuis l'arrivée de Macron à la présidence de la République en 2017. Plus que cela, le président veut engager le pays vers une "économie de guerre", signe d'une militarisation sans frein de notre pays.