Blog suivi par 5 abonnés

Le blog de Andrev Gueguen

  • Leur ‘passion’ des courses..., un délire de violences verbales.

    Par
    Proposer à la lecture mes billets de blog Médiapart – en postant les liens sur le site Courses France – et ses habitués s’en sortent contrariés, courroucés. Leur passion des courses est si totale qu’ils m’ont réservé un déferlement de haine à la hauteur de leur accoutumance et/ou de leurs intérêts : plus de deux cents commentaires hostiles en un mois. Un éloge à la bêtise humaine. Merci à eux !
  • Le Bar-tabac-PMU d’à coté, c’est la République !

    Par | 2 recommandés
    «La vente de paris, c’est un business ‘digital’(sic) de proximité, sur lequel on arrive encore à offrir un service de proximité à l’ensemble des français ; le PMU dans un village, c’est comme le bureau de poste, c’est comme la Mairie, c’est la République ! », ainsi s’exprimait Xavier Hürstel, grand patron des Bars-tabac-PMU (24 novembre 2015/ Arte). https://www.youtube.com/watch?v=RhmJOiT3Wq8
  • Vincennes ou l’hippodrome des Dai pipés.

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    La pire frustration du parieur, c’est le doute qui s’installe après une contre-performance de son cheval favori. Mais comment prouver la tricherie subodorée ? Apporter la preuve d’une magouille dépend souvent de circonstances exceptionnelles. Surtout lorsqu’elle dévoile un secret professionnel qui abuse des millions de joueurs. L’occasion s’est présentée pendant le meeting d’hiver de Vincennes.
  • Le PMU ou la machine à recycler les gains des parieurs.

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Bilans 2015. La Française des Jeux a enregistré 13,7 milliards d’euros d’enjeux avec ses 26.3 millions de joueurs ; le Pari Mutuel Urbain, près de 9 milliards d’enjeux hippiques pour 4.5 millions de clients. Les turfistes ont donc misés 3.2 fois plus que les joueurs de la FdJ. La machine à bâtir des enjeux (sic M. de Bellaigue, Président du Trot) incite au recyclage des gains jusqu'accoutumance
  • Les retraités du PMU se financent une complémentaire - 40 millions d’euros annuels - sur le recel légal du vol des ‘centimes’ impayés aux parieurs.

    Par | 2 recommandés
    Une vieille histoire les ‘centimes’, ce rendu de monnaie dû par les boulangers sur l’achat d’une baguette, le PMU le retient en faveur de ses retraités, ne payant les gains qu’au dixième (ex : un calcul de cote à 1.96 sera payé 1.9 ; 100 € de mise donne 190 € au lieu de 196 € soit un vol de 6 €). Ceci uniquement sur les paris hippiques ; les paris sportifs sont réglés au ‘centime’ près sur PMU.fr.
  • Violences et euthanasies sur les hippodromes : qu’attend-t-on?

    Par | 2 recommandés
    Ce 24 janvier 2016, c’était le jour du Cornulier sur l’hippodrome de Vincennes, la seule course au monté de l’année support de paris du Quinté+..., Quinté+ qui n’a pas été retransmis à la télévision, une première : « Merci aux dirigeants d'avoir "merdé" la négo" des retransmissions TV gd public, twittera Patrick Lanabère, éditorialiste du Veinard... Ce Cornulier est une contre-publicité visuelle.»
  • Les turfistes ont perdu 2 milliards 413 millions d’euros en 2015.

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Le PMU est très discret sur les résultats financiers de ses activités. Deux communiqués de presse, l’un en janvier et l’autre en avril, puis la parution d’un rapport annuel succinct, plus tard dans l’année, fournissent quelques données jugées nécessaires à la presse hippique afin qu’elle en informe le public. Les parieurs s’en désintéressent totalement ou presque.
  • Les Joueurs perdent la totalité de leurs mises sur les paris hippiques au 'course à course' ! (ARJEL)

    Par | 1 recommandé
    Un site de prévention des jeux d’argent ouvert par l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL), un organisme d’Etat, dévoile enfin la vérité sur l’impossibilité de gagner en pariant sur les jeux hippiques !...