Voir tous
  • Ouattara: le tricheur démasqué

    Par
    Dans une longue « lettre aux camarades », Lénine balaie les arguments de ses compagnons qui hésitent. Il leur oppose la montée en puissance du soulèvement paysan. Et il ajoute : « c’est un fait. Les faits sont têtus ». Cette expression a, depuis, fait son chemin. Aujourd’hui ce chemin passe par la Côte d’Ivoire à l’occasion des élections législatives qui vont se dérouler le 6 mars prochain.
  • Aux urnes citoyens!

    Par
    Le 6 mars prochain, les Ivoiriens sont appelés à voter pour les élections législatives. La tentation est forte de se dire, après tout ce qui s’est produit depuis dix ans, qu’il n’est toujours pas question de rentrer dans le jeu électoral du système Ouattara. Et pourtant nous devons utiliser ces élections pour mettre un terme au règne d’un système qui conduit le pays à l’abîme.
  • Les Ivoiriens n'ont pas le choix

    Par
    Si Alassane Dramane Ouattara persiste à vouloir prêter serment dans deux semaines, il va trahir ce serment et le peuple sera légitime à lui retirer définitivement sa confiance, car il aura commis le crime de haute trahison...
  • Renaud Girard, un reporter égaré dans la brousse

    Par
    Le mardi 17 novembre Renaud Girard, grand reporter au Figaro, a commis un article et une tribune sur la Côte d’Ivoire. Articles de complaisance et de connivence qui ne pouvaient rester sans réponse.
  • J'ai mal à la France

    Par
    «  Il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la Liberté du monde ». Au soir de cette terrible journée qui a ensanglanté la Côte d’Ivoire avec comme point d’orgue les massacres de M’Batto, cette phrase du général de Gaulle résonne douloureusement en moi. Ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire aujourd’hui porte atteinte à ce pacte d’honneur.