Bruno Stagno-Ugarte

Directeur exécutif adjoint en charge du plaidoyer mondial de Human Rights Watch

France

Sa biographie
Professeur Associé à SciencesPo Paris, ancien Ministre des Affaires Étrangères du Costa Rica du 2006 à 2010 sous la présidence du prix Nobel de la Paix Oscar Arias, ambassadeur auprès des Nations-Unies et chef d'état-major du Ministère des Affaires Etrangères. Il a également été président de l´Assemblée des États Parties de la Cour Pénale Internationale de 2005 à 2008.
Son blog
2 abonnés Le blog de Bruno Stagno-Ugarte
  • 2 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 2 contacts
Voir tous
  • ‘Le Roi est nu’ : Johnson ou Macron ?

    Par
    Le Royaume-Uni a joué un rôle majeur dans le Conseil des droits de l’homme sur des situations-pays spécifiques. La France n’a initié aucun examen de pays spécifiques par le Conseil, s’est largement refusée à utiliser son influence comme levier au sein de l’UE pour accroitre le soutien aux initiatives de ses alliés, et s’y est même opposée ou les a rejointes tardivement et sans conviction.
  • La France à la traîne au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

    Par
    La France est candidate au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Son élection, le 13 octobre, est pratiquement acquise d’avance. Et pourtant, si l’on en juge par sa manière d’agir aux marges du Conseil, la France n’a été ces derniers temps ni proactive ni constructive dans la défense des droits humains– au contraire.