Blog suivi par 99 abonnés

UN PLOUC CHEZ LES BOBOS

Poète et journaliste - Un regard décalé sur la France, la Suisse et toutes ces sortes de choses.
Paris
  • Poésie à lire et à ouïr – RIRE FOU

    Par | 1 recommandé
     © Photo JNC © Photo JNC
    Récente ponte du Plouc. Poème à lire et à ouïr dans l’espace libre de l’été. Que le torrent emporte vos songes pour en faire un océan.
  • L'art contemporain: une balise vers les gouffres

    Par | 5 commentaires | 7 recommandés
    "La Joconde" et d'autres grandes oeuvres trivialisées par Koons-Vuitton-Arnault "La Joconde" et d'autres grandes oeuvres trivialisées par Koons-Vuitton-Arnault
    «Ce qui n’a pas de prix». Tel est le titre d’un essentiel essai de la poète Annie Le Brun. Un titre provocateur pour l’hypercapitalisme financier et le «réalisme globaliste» qu’il impose au monde pour le faire plier à son joug. Car tout doit avoir un prix, même l’acte gratuit. Dans cette guerre qui est menée pour asservir l’humain, l’art contemporain tient un rôle… capital.
  • Pour ne pas en finir avec l’affaire Benalla

    Par | 68 commentaires | 66 recommandés
    La stratégie d’Emmanuel Macron pour conquérir l’Elysée est en train de se retourner contre lui. L’affaire de son chargé de mission en est une illustration. Voilà pourquoi cet épisode risque d’être plus dommageable que ne le laisseraient supposer les faits eux-mêmes.
  • Mimos 2018 : deux spectacles à Cor et sans cri

    Par | 3 recommandés
    Yasmine Hugonnet Yasmine Hugonnet
    Le registre du mime recèle des variétés insoupçonnées. Le Festival Mimos à Périgueux l’a pleinement démontré, lors de sa 36ème édition, conclue ce dimanche. En effet, quoi de plus différent que ces deux spectacles figurant parmi 23 autres: "Allegro" de la troupe catalane Cor de Teatre (photo ci-dessous) et "Le récital des postures de la Montreusienne Yasmine Hugonnet?"
  • Benalla-Macron ou le syndrome de la maquilleuse

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Et maintenant, qui va déguster ? (Alexandre Benalla, c’est le barbu avec oreillette) Et maintenant, qui va déguster ? (Alexandre Benalla, c’est le barbu avec oreillette)
    Si vous approchez d’une vedette média-lancée, vous avez certainement rencontré dans son entourage des personnages touchés par le syndrome de la maquilleuse. L’affaire Alexandre Benalla démontre qu’il n’y pas que les petites mains cosmétiques à en être affectées. Les gros bras présidentiels peuvent aussi subir ce mal des altitudes.
  • Benalla : la République des serments d’ivrogne

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Alexandre Benalla et Emmanuel Macron font du vélo... Alexandre Benalla et Emmanuel Macron font du vélo...
    A chaque fois, c’est pareil. Le Président Nouveau promet de faire émerger une ère nouvelle; plus de cabinets occultes, plus de mensonges d’Etat mais des tas de mesures transparentes. Hélas, il en va du Président Nouveau, comme du beaujolais de même tonneau : un goût de frelaté réapparaît aussitôt à la surface. NOUVELLE VERSION: en vidéo ci-dessous l'audition intégrale de Collomb
  • Poésie à lire et à hurler: PANIQUE

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    paniquetrump
    Les flons-flons de la fête du ballon rond s’estompent comme les sons d’une fanfare qui s’en va loin de la Grand’place du village. Reste la panique. Panique devant le délirant cynisme des irresponsables de ce monde qui nous mènent droit sur le mur. Contents, heureux, fiers sont-ils de nous y conduire toutes sirènes hurlantes.
  • Poésie à lire et à écouter: LA MAIN

    Par | 2 recommandés
    pech-merle-main
    Escale sur les terres de la poésie. Poème tout frais pondu. Si vous le voulez. A lire ou à ouïr. Ou les deux. Le son est à la fin du texte.
  • Vol de nuit sur la laïcité

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    solar-impulse-survolant-manhattan-11-juin-0-730-486
    Vol de nuit sur la laïcité à l’Assemblée nationale. Dans les dernières heures de mardi et les premières de mercredi, 180 députés (sur 577) rescapés du marathon parlementaire ont accepté, entre deux attaques de paupières, d’exclure totalement les institutions religieuses du répertoire des représentants d’intérêt (lobbyiste en franglais). De justesse : 88 voix contre 85.
  • Macron s’encouble sur le tapis de la migration

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    qui-sont-ces-marcheurs-remontes-contre-le-fonctionnement-du-parti-de-macron
    S’encoubler… Voilà un verbe tiré de l’arpitan[1]qu’Emmanuel Macron ferait bien d’intégrer dans sa nov’langue. Il signifie: se prendre les pieds dans quelque chose qui se trouve par terre. Alors que le président français se rend aujourd’hui à Bruxelles pour le sommet européen sur la migration, il s’est donc encoublé dans sa stratégie du «en même temps».