Blog suivi par 135 abonnés

Le blog de Danyves

  • Une histoire méconnue de la division du Kurdistan

    Par | 2 recommandés
    Signé le 24 juillet 1923, le Traité de Lausanne divisa le Kurdistan entre la Turquie, l’Iran, l’Irak, la Syrie et l’Azerbaïdjan. Bien que nous entamions aujourd’hui son 94e anniversaire, un aspect important du Traité est souvent ignoré, de façon délibérée ou non. Le récit dominant entretient l’idée selon laquelle ce sont les alliés qui ont divisé le Kurdistan car il ne correspondait pas à leur pro
  • Le tyran (dé)masqué : la mission d’un homme pour détruire la démocratie, par George M

    Par | 7 commentaires | 8 recommandés
    ‘ Buchanan a développé un programme caché pour supprimer la démocratie pour le compte des très riches. Il refaçonne la politique. Illustration: Sébastien Thibault’ La vision de James McGill Buchanan d’un capitalisme totalitaire a infecté les politiques publiques aux Etats-Unis. Aujourd’hui, elle est en train de s’exporter.
  • Le Russie-gate, ce n’est pas le Watergate ou l’Iran-Contra, par Robert Parry

    Par | 2 recommandés
    On a beaucoup comparé le Russie-gate aux scandales plus anciens du Watergate et de l’Iran-Contra, mais les ressemblances sont au mieux superficielles, explique Robert Parry. Le Russie-gate, cette enquête tentaculaire sur l’implication de la Russie dans l’élection américaine de l’an dernier, est souvent comparé aux deux grands scandales politiques de la seconde moitié du XXe siècle, le Watergate
  • Qu’il est beau, le monde libre ! L'Occident et la croisade de l'Empire américain.

    Par | 5 commentaires | 7 recommandés
    Prodigue en bonnes paroles, l’Occident se veut l’incarnation des valeurs universelles. Ce parangon de la démocratie, ce champion des “droits de l’homme” convoque toujours ses vertus supposées à l’appui de ses prétentions hégémoniques. Comme si une bonne fée s’employait, magnanime, à faire coïncider sa morale et ses intérêts, il revêt ses ambitions matérielles des oripeaux de la justice et du droit
  • Voilà pourquoi la Corée du Nord déteste autant les États-Unis…

    Par | 7 commentaires | 5 recommandés
    Le 25 juin 2010 marque le soixantième anniversaire du début de la Guerre de Corée, appelée «Guerre de Libération de la patrie » en République populaire démocratique de Corée. Entre 1950 et 1953, les hostilités ont fait près de quatre millions de victimes, mais l’ « héritage » de cette guerre va bien au-delà de ce bilan humain déjà terrifiant : l‘accord d’armistice signé à Panmunjom le 27 juillet
  • L’armée américaine déclare que « le temps est compté » avant la guerre avec la Corée

    Par | 24 commentaires | 3 recommandés
    La vision des trotskystes américains, pour information – très souvent pessimiste
  • Ils cherchent à étendre la guerre en Syrie, par Robert Parry

    Par | 6 commentaires | 3 recommandés
    Les néoconservateurs américains reviennent frapper les tambours de guerre en exhortant le président Trump à intensifier ses attaques à l’intérieur de la Syrie, même si cela implique de frapper des cibles russes et de risquer une nouvelle guerre mondiale, rapporte Robert Parry.
  • Macron’s Maneuvers on the New Cold War

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
    Official Washington’s hawks are blocking President Trump’s desired detente with Russia, but that has opened a path for France’s new President Macron to mediate the New Cold War, Diana Johnstone tells Dennis J Bernstein.
  • Les Kurdes sortent le grand jeu en Irak… à leurs risques et périls par Caroline Galac

    Par | 5 commentaires | 3 recommandés
    «Les hommes raisonnent toujours avec une 'guerre de retard'. Tel est le constat tristement lucide de Marc Bloch dans L’étrange défaite», rappelait il y a quelques jours le Général Pierre de Villiers, indûment “rappelé à l’ordre” par une salve d’autoritarisme présidentiel aussi outrancière que narcissique face à un grand serviteur de l’Etat qui n’avait fait que son devoir.
  • Cedant Arma Togae et la démission de Pierre de Villiers par Jacques Sapir · 19 juill

    Par | 10 commentaires | 2 recommandés
    Le Général Pierre de Villiers a démissionné le mercredi 19 juillet. C’est la conclusion, logique, du conflit qui l’opposait au Président de la République. Dans une démocratie « les armes cèdent à la toge »[1]. Mais, cette décision extraordinaire, car c’est la première fois depuis 1958 qu’un chef d’Etat-Major des armées démissionne, est loin de mettre fin au conflit qui oppose les forces armées