Édition suivie par 68 abonnés

Ecrire pour exister

2 rédacteurs

À propos de l'édition
« J'écris donc j'existe ! » disait le poète Takoua Bouakaz. Cette édition est ouverte à toutes les personnes qui ont quelque chose à partager. Le témoignage de vie est enrichissant à titre individuel, pour l'écrivain, mais également à titre collectif, pour les lecteurs. La possibilité de lire des parcours de vie accidentés engagés dans des processus de résilience est une ouverture favorable sur notre propre avenir. « Le paradoxe de la condition humaine, c'est qu'on ne peut devenir soi-même que sous l'influence des autres » affirme Boris Cyrulnik, cette édition s'inscrit dans cette pensée. Chaque témoignage de vie sera diffusé de manière anonyme ou non, et le propriétaire de l'écrit gardera l’initiative du maintien ou non du témoignage sur cette édition. Déjà sur cette présente édition : - L'ivresse d'un quotidien - Cesser d'exister trente-cinq heures par semaine - Prisonnière du harcèlement, je me suis évadée ! - Mon enfance sous l'emprise d'un pervers narcissique - De la dépendance affective à la banalisation du viol - Mon viol, un combat pour la justice