Gazette de la Modération #6: «On peut plus rien dire!»

Au programme de cette 6° édition de la Gazette de la Modération : racisme décomplexé, contrôle du corps des femmes et témoignages sur le Covid. L’objectif de ce rendez-vous mensuel : mettre en avant les contributions des lectrices et lecteurs sur les sujets qui ont occupé l’actualité.

Au programme de cette 6° édition de la Gazette de la Modération : racisme décomplexé, contrôle du corps des femmes  et témoignages sur le Covid. 
L’objectif de ce rendez-vous mensuel : mettre en avant les contributions des lectrices et lecteurs sur les sujets qui ont occupé l’actualité.

Un bref aperçu des chiffres de ce mois de septembre : 45 798 commentaires ont été publiés (29 262 côté Journal /16 536 côté Club), 391 dépubliés par la rédaction (334 côté Journal / 57 côté Club). 

Je ne suis pas raciste, j'ai une amie noire

La rentrée a été synonyme de racisme décomplexé. Backlash du mouvement George Floyd ou stratégie de diversion cynique ? En tout cas, la fiction honteuse de Valeurs Actuelles sur Danièle Obono donnaient le LA du mois à venir dans la sphère médiatique. 

Mémoire de l’esclavage: derrière l’attaque d’Obono, la contre-offensive réactionnaire 500 comms
Danièle Obono: «Ce qui est cherché, c’est notre silence» 175 coms

Curieusement, dans les commentaires, on débat de l’esclavage plus que du racisme. Qui a inventé l’esclavage ? Qui a perpétré le plus d’atrocités à cette occasion ? Quelle traite a duré le plus longtemps ? Quel peuple était le plus méchant et vicieux ? Tout pour éviter de parler du racisme en France, en 2020, dans les médias. Et si on peut taper sur les musulmans au passage, c’est cadeau. C'est un peu le « mais pendant ce temps on ne parle pas de nos SDF français » quand on aborde le sujet des migrants. La diversion : une stratégie qui prend toujours.
Pour les curieux, ça se passe ici.


Un abonné propose un point de vue intéressant et peu abordé dans les fils de commentaires :

Sarkozy, les singes et le racisme: la droite regarde (encore) ailleurs 311 coms
En revanche, Sarkozy et sa sortie « ouin ouin on peut plus dire nègre tranquille » fait l’unanimité contre lui. Rares sont ceux qui défendent l'ancien Président en prétendant ne pas comprendre d'où vient le malaise.

Les gentils blancs me tuent par JESSICA GÉRONDAL 153 coms et recos
Le quotidien raciste, homophobe, violent d’un commissariat de police 228 coms
Rentrée brune dans les médias: la grande bienveillance du gouvernement 485 coms

À droite, rien de nouveau

Les abonnés font également le constat de la droitisation de Macron, autant dans ses dernières prises de parole que dans ses soutiens.
Un virage cohérent avec la rentrée brune dans les médias. On avance lentement mais sûrement vers une présidentielle où les opinions politiques seront de plus en plus polarisées. Un phénomène qui s'observe déjà dans les commentaires.

Thomas Bauduret analyse cette construction d'une pensée unique de droite :

Estrosi confirme la droitisation de Macron 219 comms

Geneker ironise sur la "droitisation" de Macron :


Avec le «séparatisme», le gouvernement cible les musulmans
 294 coms
Après "l'ensauvagement" prétendu de la société française, le "séparatisme" arrive en toute logique. Une politique de diversion qui, hélas, fait toujours recette. La plupart des abonnés ne sont pas dupes, mais cela n'empêche pas des débats infinis sur l'islam et sa "compatibilité" ou pas avec la République.

Une mise au point salutaire de Marcos94 :

Carland propose son prognostic sur la loi à venir :



La République figée d’Emmanuel Macron
 235 coms
Une droitisation qui se constate aussi avec le projet "d'encadrement" des journalistes lors des manifestations. 

2022

Les prochaines présidentielles approchent, les partis s'organisent, mais cela n'émeut pas grand monde dans les fils de commentaires. Mis à part l'article sur Mélenchon qui déchaîne les passions, comme toujours.

Au bord de la faillite, le RN organise une rentrée «bunkérisée» 119 coms
Lionel Jospin rassure, mais ronronne 216 coms
Devant le Parti de gauche, Mélenchon dévoile ses intentions pour 2022 362 coms
A La Charité-sur-Loire, les gauches cherchent un terrain commun pour 2022 113 coms

Si "les gauches" cherchent un terrain d'entente, les abonnés cherchent la gauche :


Burkini: comment Yannick Jadot s’est mis les Verts à dos 324 coms
Jadot a déclaré dans L'Obs « Le burkini, ça n’a rien à faire dans une piscine ! ». Tactique politico-politicienne pour draguer les électeurs de droite ? Maladresse ? Avis personnel ? Les avis des commentateurs penchent vers l'hypothèse de l'opportunisme. Un opportunisme fort à propos vu l'ambiance actuelle dans les médias mais qui met à mal la cohésion de son parti. 

Nombreux sont les abonnés qui ironisent sur ce changement de position :

Certains commentateurs trouvent ces réactions trop excessives :

D'autres voudraient bien qu'on arrête de parler de la tenue des femmes pour s'attaquer au problème pressant du réchauffement climatique :

Que les femmes soient couvertes ou dévêtues, il y a toujours matière à débat….

 © Melgrilab © Melgrilab

#14septembre

Au début du mois, des adolescentes se sont indignées contre les règles vestimentaires imposées aux filles dans certains établissements scolaires.
Alors que les lycéennes revendiquaient le droit de s’habiller comme elles l’entendent, Blanquer a déclaré qu’il fallait venir « à l'école habillé d'une façon républicaine ».

Couvrez cette bretelle de soutien-gorge que je ne saurais voir par ESTELLE ALQUIER 139 coms - 141 recos
Tenues des lycéennes: Blanquer joue à l’ayatollah de la République 289 coms
Halte à la virilité tentatrice ! par VALÉRIE GAY-CORAJOUD 245 coms - 131 recos

Dans les commentaires plusieurs avis s’affrontent : pour distinguer l’école des autres sphères de la vie personnelle il faut porter une tenue “sérieuse”, les règles vestimentaires sont absurdes et sexistes il faut laisser les adolescents s’habiller comme ils le souhaitent, il faut imposer des uniformes comme dans certains pays.

D’autres encore font remarquer qu’il y a peut être des sujets qui méritent plus l’attention du gouvernement que la tenue des filles.

Marteil49120 revient sur la sexualisation du corps des adolescentes, obligées de se couvrir pour « éviter de déconcentrer les garçons », perpétuant ainsi la culture du viol.

Le concept de « tenue républicaine » n’a pas manqué de questionner les abonnés. 


 © Grrrz © Grrrz

En 50 ans, les mentalités n'ont pas beaucoup évolué sur le contrôle des corps :

 © Annie Maurin © Annie Maurin
 © Miguel Martin © Miguel Martin

Un abonné propose d'autres priorités pour l'école : 
 © Marcos94 © Marcos94

50 nuances de Covid 

Les commentaires sous les articles traitant du Covid sont très divers. On retrouve des témoignages sur les impacts de l’épidémie à différents niveaux : maladie, décès de proches, conditions de travail dégradées, perte d’un emploi.

Malgré le Covid, le gouvernement remet au travail des personnes vulnérables 122 coms
La peste, le choléra, le Covid par BK CHATRIAN 118 coms - 59 recos
L’Europe face à une deuxième vague: après l’Espagne, la France 361 coms
Covid et immunité: des pistes négligées? 132 coms
Vaccin contre le Covid-19: l’espoir faiblit, les craintes grandissent 181 coms
Tester, tracer, isoler: la stratégie française naufragée 238 coms
L’exécutif sans boussole face au Covid 246 coms
«Vivre avec le virus»: le pari tragique du gouvernement 190 coms
Dépistage du Covid: une stratégie à reconstruire avec de nouveaux tests 146 coms
A Florac dans les Cévennes: «On ne va pas passer nos vies à porter le masque» 151 coms

Alors que la situation se prolonge de mois en mois, beaucoup font part de leur ras-le-bol, d’autres s’inquiètent des conséquences de ce ras le bol pour les personnes fragiles. 

Une vraie guerre des chiffres se livre, chacun partage son graphique, qui atteste de la reprise de l’épidémie ou de sa prétendue fin. 

 © Onésime et Baloz © Onésime et Baloz

Par contre, peu importe les affinités, la défiance envers le gouvernement est globale.

 © Kaliayev © Kaliayev

Un enseignant témoigne des conditions de travail dans son établissement :

Un propriétaire de bar livre son ressenti sur les nouvelles mesures : 

Certains relativisent comme ils peuvent !


Passe moi la salade, je t'envoie la rhubarbe

Florilèges des expressions et citations postées en septembre !

Un bien bel hommage à Sarkozy :

Une raffarinade toujours au top :

 © Le Bouineux © Le Bouineux

 © Idem02 © Idem02

capture-d-e-cran-2020-09-09-a-16-20-21
 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.