Eric LOUIS 69

Ouvrier en lutte.

Sa biographie
Co-fondateur de l’association Cordistes en colère, cordistes solidaires.
Son blog
36 abonnés Le blog de Eric LOUIS 69
Voir tous
  • Xavier, 3 jours de corde, 10 ans de souffrances

    Par
    Mercredi 19 mai 2010, Xavier arrive avec son chef et deux collègues en haut du silo métallique, sur le site d'Euromill. C’est son troisième jour en tant que cordiste. Il a décidé de suivre une formation pour ça. 5 jours durant lesquels il apprend les rudiments du métier. Nouveau métier, et nouvelle vie qui se profile : il va bientôt être papa.
  • L'accident de Jean-Marc

    Par
    CORDISTES - À NOUS LA PAROLE - Accident de Jean Marc © Cordistes en colère, cordistes solidaires.
    En février 2015, Jean-Marc travaille comme cordiste à la maintenance du « Bois des lutins », un parc de loisir situé à Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes. Le 13 février, il fait une chute de 7 mètres au moment où il engage sa descente depuis une cabane dans les arbres. Pour une raison inconnue, le descendeur n’a pas assuré sa fonction de freinage.
  • Les cordistes et le Covid 19: un fléau de plus serait un fléau de trop

    Par
    Poursuite ou arrêt des chantiers ? Réactions face aux tergiversations patronales et gouvernementales. Communiqué de presse.
  • Amiens, berceau du Dieu Macron

    Par
    Macron est d’Amiens. Du coup, la ville du monarque se pare d’une censure politique inégalée. Avec pour maître d’oeuvre la préfecture. Résultat : samedi 7 mars, plus de 1000 membres des forces de l’ordre pour 200 manifestants parqués comme des animaux. Braqués en permanence par deux canons à eaux. Sous la surveillance d’un hélicoptère. Je laisse la parole à un gilet jaune...
  • Le Bio, l’éthique, et le Code du Travail

    Par
    Pour de nombreux producteurs, le bio, en bonne niche économique en pleine expansion, ne saurait s’embarrasser de considérations humanistes ou éthiques. Pourtant, dans l’inconscient collectif, le petit logo vert exonère de s’interroger sur les modes de productions, les conditions de travail, la conformité avec la législation. La bio nous vend de la bonne conscience, de la paix de l’âme.