Fabien Grasser

Journaliste

Son blog
5 abonnés Le blog de Fabien Grasser
Voir tous
  • Les banques européennes et françaises toujours accros aux paradis fiscaux

    Par
    Les banques européennes sont toujours aussi présentes dans les paradis fiscaux en dépit de l’obligation de transparence à laquelle elles sont soumises depuis 2015, révèle un rapport de l’Observatoire européen de la fiscalité. En 2020, elles y ont déclaré 14% de leurs profits, un pourcentage resté stable au fil des ans. L’étude attire l'attention sur trois d'entre-elles, dont Société Générale.
  • Paradis fiscaux : l’UE s’accorde encore l’absolution

    Par
    L’Union européenne vient officiellement de mettre à jour sa liste des paradis fiscaux. Sans surprise, ni les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Irlande ou la Belgique y figurent. Il s’agit pourtant d’acteurs majeurs de l’évasion fiscale qui privent les Etats de recettes devenues d’autant plus indispensables en période de crise.
  • OpenLux : comment le gouvernement luxembourgeois tente de discréditer l’enquête

    Par
    OpenLux, une enquête menée par dix-sept médias européens, accuse le Luxembourg de favoriser l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent criminel. Le gouvernement luxembourgeois a réagi en minimisant la portée de l’enquête et en tentant de discréditer le travail des journalistes qui s’appuie sur des documents officiels du Grand-Duché.
  • Droits humains : l’offensive des ONG luxembourgeoises contre les multinationales

    Par
    Le Luxembourg abrite les sièges ou des filiales de milliers de multinationales qui profitent de la législation fiscale du pays pour minimiser leur impôt. Un grand nombre d’entre elles viole les droits humains dans les pays où elles exercent leurs activités. Des ONG revendiquent l’adoption d’une loi « sur le devoir de vigilance des entreprises » pour les contraindre à respecter les droits humains.
  • Les affaires luxembourgeoises de Rifaat al-Assad

    Par
    Rifaat al-Assad est l’oncle de Bachar. Officiellement opposant au régime de Damas, il vit depuis 1984 en Europe où il détient une gigantesque fortune, désormais dans le collimateur des justices française et espagnole. Il a regroupé une partie de ses affaires au Luxembourg où il a aussi été un actionnaire de référence de la puissante Société européenne des satellites (SES).