Blog suivi par 128 abonnés

Le blog de PIERRE SASSIER

  • Rapport Meadows 11 : est-il encore temps ?

    Par | 1 commentaire | 11 recommandés
    Est-il encore temps, ou a-t-on déjà dépassé les limites ? C'est la question qui s'impose à la suite des lourds bilans dressés dans les précédents épisodes. Écoutons ce qu'a à nous dire sur le sujet le spécialiste en sciences et génie de l'environnement Aurélien Boutaud.
  • Rapport Meadows 10 : Surchauffe climatique et adaptation sociétale

    Par | 5 recommandés
    C'est le 25 juillet 2019 qu'elle vit le réchauffement climatique dans sa chair, raconte Audrey Boehly. Ce jour là, à Paris, la température dépasse les 42°C et, en remontant sur son vélo à la sortie de son bureau climatisé, elle a la sensation d'être enserrée dans ce qu'elle décrit comme une "chape de plomb" : difficultés respiratoires, yeux asséchés "comme si elle avait mis la tête dans un four".
  • Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières

    Par | 7 commentaires | 29 recommandés
    La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
  • Ne pas croire le Président qui se succède à lui-même

    Par | 5 recommandés
    "Les menteurs ne gagnent qu'une chose, c'est de n'être pas crus lorsqu'ils disent la vérité". C'est la morale d'une fable d'Esope. Au moment de faire des promesses qui n'engagent que ceux qui y croient, c'est un adage dont le président réélu ferait bien de s'inspirer.
  • Rapport Meadows 8 : Le monde en overdose d'énergie

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    "Dès que l'énergie tousse, nous nous enrhumons", constate Audrey Boehly dans le préambule de cet épisode. Ce qui l'amène à interroger Matthieu Auzanneau, directeur du Shift Project, sur les conséquences d'une raréfaction due à des évènements géopolitiques ou, à plus long terme, à l'épuisement de la ressource.
  • Rapport Meadows 7 : la biodiversité à l'ère anthropocène

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Quand j'étais enfant, dit Audrey Boehly, il y avait des papillons et des sauterelles. La perte de biodiversité est visible à l’œil nu. Nous sommes au seuil de la sixième extinction de masse, confirme Sandra Lavorel, directrice de recherche au CNRS. Quelles sont les causes de cet effondrement et comment le combattre ?
  • Lettre ouverte au candidat à sa réélection

    Par | 5 commentaires | 3 recommandés
    Macron ou bulletin blanc ? Après la déroute de la gauche au premier tour, on peut hésiter à apporter son soutien à l'énarque borné et prétentieux qui a présidé le pays pendant cinq ans. Mais le contexte ukrainien ne laisse guère le choix.
  • Six mois de gaz à effet de serre pour un vote

    Par | 6 recommandés
    Le déplacement en avion de Jean Castex pour aller voter dimanche dernier a suscité une vague d'indignation, qui s'est traduite par une pétition, où on lui explique que les procurations, de n'est pas fait pour les chiens. On peut voir à cette occasion que le premier ministre ne craint pas d'utiliser l'argent des contribuables pour un déplacement privé.
  • Rapport Meadows 6 : Le sable, une autre ressource en voie d'épuisement

    Par | 2 recommandés
    Le sixième épisode de la série "dernières limites" traite d'une autre catastrophe environnementale en gestation : la surexploitation du sable bouleverse les éco-systèmes et accélère l'érosion de nos côtes, déjà menacées par la montée des eaux.
  • Rapport Meadows 5 : pour que la mer vive

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    Si la mer meurt, les hommes ne peuvent pas vivre, alertait déjà, il y a 50 ans le commandant Jacques-Yves Cousteau. Les ressources maritimes, menacées par la surpêche, la pollution et le changement climatique, sont aussi soumises à la loi définie par le rapport Meadows : pas de croissance illimitée dans un monde fini. Il faut donc apprendre à gérer le milieu marin.