Voir tous
  • Europacity : la grand-messe organisée par Immochan ignore les opposants au projet

    Par PIERRE SASSIER
    Comme prévu, la rencontre avec les citoyens du territoire, organisée par Immochan, s'est révélée être une honteuse opération d'enfumage : elle commence par un film, tourné à l'initiative des concepteurs du projet, dans lequel des citoyens triés sur le volet disent tout le bien qu'ils en pensent. Pas d'opposition, au plus quelques interrogations.
  • Fillon ira jusqu'au bout de sa démarche

    Par PIERRE SASSIER
    Il ira jusqu'au bout, même s'il n'imaginait pas le général de Gaulle mis en examen, même s'il déclarait qu'un président devait être irréprochable, même s'il avait annoncé se retirer s'il était mis en examen. Peut-on faire confiance à un candidat dont les paroles vont exactement à l'encontre des actes et lui offrir cinq ans d'immunité judiciaire ? Réponse en images.
  • Jean-Luc Mélenchon et la directive sur les travailleurs détachés

    Par PIERRE SASSIER
    En 1996, la directive sur les travailleurs détachés voit le jour, dans une Europe des 15 où les états sont d'un niveau social comparable. Mais, après l'entrée en masse des pays de l'Est dans l'Union Européenne, cette directive, complètement inadaptée aujourd'hui, fait des ravages sur le marché du travail des pays concernés et menace leur cohésion sociale.
  • Les candidats face au fardeau de la dette publique

    Par PIERRE SASSIER
    C’est le titre d’un dossier du Monde en date du 12 mars 2017. En ces temps électoraux, c’est un sujet sur lequel se posent de multiples questions : alors qu’en 1980, le ratio dette/PIB était environ de 21%, celui de 2016 approche les 100%, avec une dégradation de la note des agences de notation.
  • Europacity : l'opération de propagande d'Immochan

    Par PIERRE SASSIER
    Le groupe Immochan se lance aujourd'hui dans une opération de "co-construction" d'Europacity en faisant semblant d'écouter les citoyens; par la tenue d'une réunion publique qui a lieu ce soir à Gonesse. Voici ce que j'aurai à dire, si toutefois on veut bien me laisser la parole.