Blog suivi par 149 abonnés

Remettre à l'endroit ce que le libéralisme fait fonctionner à l'envers

La Fondation Copernic regroupe des militant-e-s associatifs, syndicaux, politiques, des praticiens et des chercheurs de la gauche anti-libérale et écologiste. Elle s’adresse à toutes celles et ceux qui ne se résignent pas à l’ordre néolibéral
  • Tableau d'un glissement néolibéral

    Par | 13 commentaires | 11 recommandés
    Qu'a fait François Hollande de sa victoire à l'élection présidentielle de 2012 ? La Fondation Copernic publie - sous la forme d'un abécédaire - les contributions de quarante-trois auteur-e-s, qui dressent un bilan d'étape de la présidence Hollande et dessinent le tableau d'un véritable glissement néolibéral.
  • Dans la rue, le 5 mai !

    Par | 4 commentaires | 8 recommandés
    Le choix fait par le président de la République de mener une politique économique et sociale se situant dans la droite ligne de celle de son prédécesseur a abouti à une crise sociale sans précédent, avec une augmentation continue du chômage, le développement de la précarité, en particulier chez les jeunes et les femmes, une baisse globale du pouvoir d’achat.
  • Le féminisme pour changer la société

    Par | 51 commentaires | 9 recommandés
    Le féminisme est un outil puissant pour changer la société. Ce n’est ni un nouveau dogme, ni une utopie. C’est la conviction que souhaitent faire partager les auteur-e-s du livre que publient Attac et la Fondation Copernic.
  • Les prestations familiales doivent-elles dépendre des revenus?

    Par | 29 commentaires | 3 recommandés
    La politique familale est actuellement illisible, inégalitaire et régressive, notamment parce qu'elle organise l'attribution des prestations par enfant les plus fortes aux 10 % de foyers les plus riches. La transformer radicalement n'implique cependant pas de revenir sur l'universalité des prestations familiales, mais bien plutôt de réviser le système du quotient familial.
  • Santé et sécurité au travail: et les CHSCT dans tout ça?

    Par | 7 commentaires | 4 recommandés
    Rencontre-débat avec Jean Auroux, ancien ministre du travail (1981-1982), Louis-Marie Barnier, sociologue, et des membres de CHSCT, jeudi 25 avril 2013, à partir de 18 heures, à la salle des fêtes de Venelles (Bouches-du-Rhône).
  • La spirale mortifère de l'austérité

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    Le tout nouveau Haut Conseil des finances publiques a rendu son premier avis mardi 16 avril 2013. Attac, Les économistes atterrés et la Fondation Copernic ont décidé de mettre en place un Conseil citoyen des finances publiques, qui réagira systématiquement aux avis du Haut Conseil. Voici sa première réaction.
  • Quelles politiques culturelles en direction des classes populaires?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Quelles sont les moyens de lutter contre les disparités d’accès à la culture ? Que nous apprend la mise en perspective historique des politiques culturelles ? Doit-on privilégier des politiques culturelles généralistes ou faut-il s’adresser spécifiquement à ceux qui en sont écartés ? Nous en avons discuté avec Laurent Martin, Francis Parny et Jean Rousselot lors de notre émission mensuelle du 26 avril 2013 sur Fréquence Paris Plurielle (106.3 FM). Le posdcast de l'émission est disponible.
  • Cahuzac, seul coupable ?

    Par | 23 commentaires | 26 recommandés
    L’indignation face à « l’affaire Cahuzac » est justifiée. Elle ne représente pourtant que la face émergée d’un immense iceberg. Sa faute est individuelle, certes inexcusable. Elle témoigne d’une inconscience révélatrice à l’égard de la conception qu’un homme d’État devrait se faire de sa fonction. Mais cette faute procède d’une dérive collective des élites au pouvoir ; une dérive de longue durée.
  • (In)sécurisation de l'emploi : un an après...

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    1er mai 2014. Danielle et Moncef quittent la manifestation organisée pour la défense des droits des salariés. Les mots d’ordre syndicaux y épinglaient une fois de plus le chômage et la précarité, qui ont atteint des niveaux record. Les cortèges étaient d’ailleurs trop peu fournis à leur goût. La division syndicale, qui persiste depuis la signature de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 par la CFDT, la CFTC et la CGC, y était sûrement pour quelque chose.
  • Le patronat fait sa loi : les députés ne doivent pas la voter !

    Par | 32 commentaires | 23 recommandés
    Le Parlement est saisi du projet de loi du gouvernement qui transcrit l'accord national interprofessionnel (ANI) conclu le 11 janvier 2013 par le patronat et trois syndicats représentant une minorité de salariés. Ce projet de 47 pages est souvent réduit à un échange entre un peu plus de « flexibilité » et un peu plus de sécurité. En réalité, l’accord est 100 % perdant pour les salariés.