Son blog
87 abonnés Le blog de Gilles Manceron
Voir tous
  • S’appuyer sur le rapport de Benjamin Stora

    Par
    La remise du rapport Stora sur les mémoires de la colonisation et la guerre d’Algérie a suscité des réactions diverses, souvent hâtives, qui confirment surtout la présence lourde du passé franco-algérien dans le présent des deux pays. Davantage que de s’attarder sur les reproches ou soupçons exprimés ça et là, il s’agit de se demander quel avenir il pourrait ouvrir si des citoyens s’en emparent.
  • Secret défense contre l’histoire: fermeture des archives des répressions coloniales

    Par
    Les chercheurs fréquentant les archives publiques françaises, dont le Service historique de la Défense (SHD), se voient depuis peu dans l’impossibilité de consulter de très nombreux documents d'après 1940 accessibles selon la loi : tous ceux qui furent tamponnés «secret» ou «très secret» lors de leur production, durant les répressions coloniales à Madagascar, en Indochine ou en Algérie. Par Gilles Manceron et Fabrice Riceputi.
  • «J’accuse»: une fiction réussie au récit imaginaire

    Par
    Dommage qu’un film aux qualités cinématographiques indéniables, présenté comme un récit de l’affaire Dreyfus, s’inspire pour son personnage central d’un officier antisémite qui est resté ancré dans ses préjugés et, devenu ministre, obligea Dreyfus à quitter l’armée. Et écarte les dreyfusards qui, comme Victor Basch, furent à l’origine alors d’un engagement universaliste pour les droits de l’homme.
  • Rendre accessibles les archives de la guerre d’Algérie

    Par
    Il serait temps que la France cesse de se distinguer parmi les démocraties par des entraves à la liberté d’accès à ses archives. Si les obstacles longtemps opposés à l’accès à celles de la Seconde Guerre mondiale ont été peu à peu levés, il en persiste d’importants concernant l’accès à celles d’une autre page de son histoire, celle des guerres coloniales, en particulier de la guerre d’Algérie.
  • Archives et guerre d’Algérie : questions et inquiétudes

    Par
    Un an après la déclaration présidentielle sur l’assassinat de Maurice Audin par les militaires qui le détenaient, une dérogation va rendre accessibles des archives le concernant. Qu’en est-il des autres victimes du même processus ? Une journée d’étude sur les disparus de la guerre d’Algérie du fait des forces de l’ordre françaises a lieu le 20 septembre, salle Victor Hugo de l’Assemblée nationale.
Voir tous
  • Édition Complices

    Pour la vérité sur l’assassinat de Maurice Audin

    Par
    Mediapart, la Ligue des droits de l'homme et l'Humanité vous invitent à un débat sur l'assassinat de Maurice Audin à Alger en juin 1957, suivi d'un appel pour la reconnaissance de ce crime d'Etat et des violations des droits de l'homme par l'armée française durant la guerre d'Algérie. Rendez-vous au Tarmac, à Paris, lundi 24 mars à 19 heures.